Comment recycler son véhicule industriel ?


On parle moins de la fin de vie des véhicules industriels que de celle des véhicules particuliers. Pourtant, alors que développement durable, écologie et recyclage s’invitent partout, il n’est pas inutile de se pencher sur ce sujet qui a fait d’ailleurs l’objet d’une table ronde lors du récent salon Solutrans de Lyon.


© Michelin
© Michelin
En l’absence, regrettée, de constructeurs pourtant invités au salon Solutrans, le rédacteur en chef adjoint de «France Routes» a donné la parole à plusieurs professionnels venus d’horizons différents. Un tiers d’un poids lourd est aujourd’hui constitué de matériaux recyclés. Auparavant constitué de matériaux composites rendant leur fin de vie peu aisée, les véhicules bénéficient de techniques qui permettent un taux cde recyclage de 95 % de la masse contre 82 % pour les automobiles.
La société Durisotti SAS, récompensée par le Prix du développement durable dans la catégorie Carrossiers constructeurs, fait par exemple le choix des fibres de lin pour la construction des panneaux de ses utilitaires. La fibre naturelle, le lin, a des qualités structurelles remarquables et un haut niveau de «réparabilité». Ce concept dont le surcoût peut être vite absorbé a nécessité beaucoup de R&D et il permet aujourd’hui «une réutilisation à l’infini des panneaux», comme le souligne François Loor, président de Durisotti SAS. Le lin est produit en France et Belgique. En 2016, Durisotti généralisera son concept.

"Le rechapage allonge la durée de vie d’un pneu de 20 à 30 %"


Carrier Transicold, qui a reçu le Prix du développement durable dans la catégorie Équipementier, a présenté une large gamme d’équipements pour une chaîne de froid éco responsable où les produits chimiques sont de plus en plus remplacés par des réfrigérants dits naturels. «Nous avons entamé une démarche proactive à ce sujet», remarque Lionel Pourcheresse, directeur des produits de Carrier Transicold qui reconnaît qu’il est encore difficile de tracer le véhicule jusqu’à son dernier jour quand il est vendu et revendu à l’étranger.

Plusieurs vies pour les pneumatiques poids lourds

Les pneumatiques poids lourds peuvent avoir plusieurs vies, le collecteur Aliapur le prouve depuis longtemps en récupérant 30 millions de pneus de VUL et 1,2 million de pneus poids lourds par an. Ils deviennent des sols équestres, des granulats, des objets moulés, des gazons synthétiques et bien d’autres choses encore. «Le recyclage existe depuis longtemps avec le rechapage qui allonge la durée de vie d’un pneu de 20 à 30 % et est bon pour l’environnement», observe Boris Stevanovic, de Goodyear. Le manufacturier s’engage à fournir une qualité similaire qu’il s’agisse d’un pneu neuf ou d’un pneu rechapé. Un pneu rechapé n’aurait-il donc plus rien à envier à un pneu neuf ? D’aucuns voudraient voir intégrer cet aspect du pneu rechapé dans la charte CO2 de l’Ademe. Un groupe de travail de la FFC et la plateforme PFA travaillent actuellement sur la recyclabilité des semi-remorques. Les professionnels sont très inquiets à propos des pneumatiques chinois «jetables» et «monovie» de mauvaise qualité qu’ils voient arriver sur les marchés…

Annick Béroud

Vendredi 27 Novembre 2015



Lu 590 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse