Compagnies du Golfe : Paris et Berlin en appellent à l'UE



Violeta Bulc, commissaire européenne aux Transports
Violeta Bulc, commissaire européenne aux Transports
La France et l'Allemagne ont saisi vendredi 13 mars l'Union européenne de ce qu'elles dénoncent comme une "concurrence déloyale" de la part des compagnies aériennes du Golfe, en demandant le lancement de négociations entre l'UE et les pays concernés. Lors d'une réunion des ministres européens des Transports, les ministres des deux pays ont souligné que les compagnies aériennes européennes "perdent des parts de marché face aux compagnies du Golfe, en raison de leurs pratiques concurrentielles déloyales, notamment du fait des subventions et garanties publiques importantes dont elles bénéficient", a indiqué le ministère français. Ils ont demandé la mise au point d'une "stratégie commune pour mettre un terme à ces pratiques". Paris et Berlin suggèrent notamment que l’extension des droits de trafic donnés aux compagnies aériennes non européennes soit assortie d’un "véritable contrôle du mode de fonctionnement de ces compagnies".
Les deux pays veulent que l'UE ouvre des négociations pour aboutir à un accord en ce sens avec les pays concernés. "Je suis d'accord, ensemble nous sommes plus forts", a assuré la commissaire aux Transports, Violeta Bulc, en estimant que cette question devait être soulevée aussi pour d'autres pays comme la Chine et la Turquie. La France et l'Allemagne souhaitent également la révision d'un règlement adopté en 2004 sur la "protection contre les subventions et les pratiques tarifaires déloyales dans le transport aérien" afin de le rendre plus "efficace". Les compagnies aériennes du Golfe font l'objet depuis une dizaine d'années de critiques et de plaintes en Europe, où des groupes s'inquiètent de la concurrence des Émirats et du Qatar, dont les aéroports sont devenus de gigantesques plateformes. Les plaintes européennes sont partagées : American Airlines, Delta Airlines et United Airlines ont demandé jeudi 12 mars aux autorités américaines des mesures de protection pour se prémunir d'Emirates, d'Etihad et de Qatar Airways qui ont, selon elles, bénéficié de 42 milliards de dollars d'aides gouvernementales depuis 2004. Les autorités émiraties ont dénoncé des "accusations fausses, inacceptables et sans fondement".

AFP

Lundi 16 Mars 2015



Lu 65 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse