"Concordia" : "30 secondes de plus et on évitait le naufrage"



"Concordia" : "30 secondes de plus et on évitait le naufrage"
Francesco Schettino, l'ex-commandant du paquebot "Concordia", a estimé samedi 13 décembre qu'"avec 30 secondes de plus" l'accident aurait pu être évité, si l'équipage l'avait prévenu. "Nous avions presque réussi à éviter le rocher. Imaginez ce qui aurait pu être fait avec seulement 30 secondes de plus, si l'on m'avait fourni toutes les données", a-t-il déclaré devant le tribunal de Grosseto, en Toscane, où se déroule son procès, selon le quotidien local "Il Tirreno". Francesco Schettino est accusé de multiples homicides, abandon de navire et dommages à l'environnement après le naufrage qui s'est produit dans la nuit du 13 janvier 2012. Il risque plus de vingt ans de prison. Au cours de son interrogatoire par le parquet puis par les avocats des diverses parties, il a rejeté la faute sur les officiers et l'équipage qui se trouvaient sur la passerelle la nuit du naufrage, les accusant de ne pas lui avoir fourni les informations nécessaires et en temps utile. L'équipage "croyait être sur un Concorde, pas sur le "Concordia"", a-t-il déclaré samedi 13 décembre en évoquant la course du bateau vers les rochers en raison d'une route trop proche de la côte de l'île du Giglio. "Je suis prêt à assumer une part de responsabilité. Mais il s'agit d'une part seulement", a-t-il ajouté, alors qu'il représente pour l'opinion publique le principal responsable de la tragédie, entre autres parce qu’il a abandonné le navire alors qu'il restait encore des centaines de personnes à bord.
L'audience de samedi 13 décembre était la dernière prévue pour le témoignage de l'ex-commandant. Selon "Il Tirreno", le procès ouvert en juillet 2013 approche de sa fin : le réquisitoire et les plaidoiries des parties civiles et de la défense pourraient avoir lieu en janvier.

AFP

Lundi 15 Décembre 2014



Lu 94 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 15:56 Grèce : les marins en grève contre l'austérité €

Mardi 22 Novembre 2016 - 13:20 40.000 Nigérians demandent des comptes à Shell €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse