Containerships adapte sa flotte aux normes applicables en zone Seca


Containerships a commandé deux nouveaux porte-conteneurs équipés d'une motorisation bicarburant. Ces navires, qui viennent s'ajouter à deux autres que l'entreprise avait déjà commandés, permettent à l'entreprise scandinave d'avoir l'ambition de devenir le premier transporteur conteneurisé dans le domaine du shortsea shipping à exploiter une flotte propulsée au GNL.


© Notfallschlepper-nordsee
© Notfallschlepper-nordsee
L'armateur finlandais Containerships s'est fixé l'objectif d'adapter sa flotte aux nouvelles normes entrant en vigueur en zone Seca (zone de contrôle d'émission de soufre) à compter de janvier 2015. La commande passée par l'armateur finlandais à des chantiers chinois porte sur deux porte-conteneurs de 1.400 EVP qui devraient être livrés en 2017. Ces deux navires équipés de prises frigos viendront s'ajouter à deux autres porte-conteneurs dont la livraison est attendue en 2016.

Mer Baltique et mer du Nord

Selon l'armateur, ces constructions neuves devraient être affectées à la mer du Nord et à la mer Baltique. Ils seront gérés par GNS Shipping et Nordic Hamburg dans le cadre d'un affrètement à long terme. "Nos nouveaux navires vont non seulement égaler, mais également dépasser toutes les normes environnementales en vigueur au sein de la zone Seca dans laquelle nous opérons", indique la direction de la compagnie dont l'ambition est de devenir le premier dans la zone à exploiter ce type de navires. "De plus, étant alimentés au gaz, les moteurs sont certifiés Tier III au regard des futures normes d'émissions de l'Organisation maritime internationale (OMI) applicables au taux de NOx dans les zones Seca concernées", ajoute l'armateur.
Outre ces nouveaux navires, il prévoit également d'investir dans une flotte de camions à motorisation GNL en Finlande, en Russie et au Royaume-Uni, afin de "proposer la solution logistique la plus durable sur la totalité du trajet", explique Kari-Pekka Laaksonen, PDG de Containerships. En matière de carburant, les quatre porte-conteneurs utiliseront du GNL mais pourront également avoir recours au diesel marine oil (MDO) et au fuel lourd ordinaire.

Vincent Calabrèse

Mercredi 26 Novembre 2014



Lu 151 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse