Conteneurs toxiques : la France prend de nouvelles dispositions



De 10 à 20 % des conteneurs importés en Europe seraient toxiques © Franck André
De 10 à 20 % des conteneurs importés en Europe seraient toxiques © Franck André
Depuis 2000, plusieurs études ont confirmé la présence de vapeurs toxiques dans les conteneurs maritimes. Des Pays-Bas à l'Allemagne en passant par l'Australie, la Suède et l'Italie, toutes ont mis en évidence l'existence de polluants dangereux.
Après d'autres pays européens, la France par l'intermédiaire du ministère du Travail vient à son tour de mettre à jour ses règles de prévention en la matière. La nouvelle circulaire n°DGT/CT2/2015/160 fixe ainsi de nouvelles dispositions visant à protéger les travailleurs contre les risques chimiques dans les conteneurs et autres contenants de marchandises utilisés pour le transport et le stockage de marchandises. Elle présente les principaux éléments de contexte, les secteurs d'activités concernés et les risques. Elle précise les actions à engager pour assurer la sécurité des personnels. La circulaire appelle également les inspecteurs du travail ainsi que tous les maillons des chaines logistiques conteneurisées à la vigilance...
Entre 10 et 20 % des conteneurs à l'importation en Europe seraient concernés. Sur ce volume, 70 % présenteraient des concentrations supérieures aux valeurs limites d'exposition professionnelles sur huit heures (VLEP), et 35 % les valeurs limites de court terme (VLCT) suivies sur quinze minutes. Pis, dans 0,6 % des cas, les concentrations seraient mortelles, soit supérieures au seuil IDLH (Immediately Dangerous for Life or Health). Migraines, troubles neurologiques, vertiges, nausées, irritation diverses, difficultés respiratoires... en règle générale, les symptômes surgissent lors de l'exposition avec de possibles suites sanitaires les mois voire les années qui suivent. Parmi les polluants identifiés, la phosphine, le bromure de méthyle ou le dichloroéthane sont issus de la fumigation des conteneurs. Composée de formaldéhyde, toluène ou benzène, une seconde famille de gaz provient des marchandises transportées elles-mêmes comme les chaussures, textile, mobilier, jouets, objets électroniques ou électroménagers. Si les personnels portuaires sont les premiers à être soumis à ces gaz toxiques, ils menacent en réalité tous les maillons des chaînes logistiques conteneurisées jusqu'aux personnels employés dans les entrepôts.

Érick Demangeon

Lundi 13 Juillet 2015



Lu 339 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse