Contribution climat-énergie : la FNTR rejette la "double peine"



Nicolas Paulissen, délégué général de la FNTR © FNTR
Nicolas Paulissen, délégué général de la FNTR © FNTR
La Fédération nationale des transporteurs routiers (FNTR) a rejeté vendredi 23 août la contribution climat-énergie annoncée par le nouveau ministre de l'Écologie, Philippe Martin, qui serait, selon l'organisation, une "double peine" si elle était imposée au secteur. "À partir du moment où on est déjà contributeurs à la fiscalité écologique via l'Écotaxe poids lourds qui entrera en vigueur le 1er octobre prochain, nous nous opposons à la taxe carbone", a déclaré Nicolas Paulissen, délégué général de la FNTR. "On ne peut pas appliquer au secteur routier cette taxe carbone, ce serait de la double peine", a-t-il estimé. La FNTR a également argué que "le gasoil est avant tout un carburant utilitaire". Le ministre de l'Écologie a annoncé jeudi 22 août la création d'une "contribution climat-énergie" aussi connue sous le nom de taxe carbone, qui vise à encourager particuliers et entreprises à des comportements plus "verts" en taxant les consommations d'énergies polluantes.
Plusieurs pays se sont déjà lancés dans la taxation du CO2. La Finlande fait figure de pionnier en matière de taxation du carbone avec l'instauration d'une "surtaxe CO2" dès 1990. La Suède a imité son voisin nordique en 1991. En Irlande, une "taxe carbone" a été instaurée en 2010. Le Danemark, la Norvège ou encore la Suisse ont également mis en place des taxes sur le CO2. Enfin, d'autres pays européens ont créé des taxes sur certaines énergies fossiles qui peuvent aussi s'assimiler à une taxe carbone. L'Australie, grand producteur de charbon et un des pires émetteurs de CO2 par habitant de la planète, a instauré une taxe carbone l'an dernier. Mais l'actuel Premier ministre, Kevin Rudd, a annoncé en juillet qu'il comptait la supprimer dès l'an prochain. Enfin, certaines provinces canadiennes et collectivités américaines ont instauré ce type de taxe.

AFP

Vendredi 23 Août 2013



Lu 326 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse