Corsica Linea et La Méridionale ont remporté la DSP provisoire


Une délégation de service public (DSP) maritime provisoire d'un an pour la desserte des ports corses et de Marseille a été attribuée le vendredi 30 septembre au groupement de compagnies privées Corsica Linea et La Méridionale. L'offre de Corsica Ferries, de son côté, n'a pas été retenue.


Le "Jean Nocoli", qui arborait les couleurs de la SNCM, est passé dans le giron de Corsica Linea © Franck André
Le "Jean Nocoli", qui arborait les couleurs de la SNCM, est passé dans le giron de Corsica Linea © Franck André
Le rapport de l'Office des transports de la Collectivité territoriale de Corse (CTC), qui a été adopté à l’unanimité des 51 élus de l'Assemblée de Corse, prévoit une DSP provisoire d'une année, à compter du samedi 1er octobre jusqu'au 30 septembre 2017.

Une enveloppe revue à la baisse

Elle a été accordée sans grande surprise au tandem Corsica Linea et La Méridionale pour la desserte des ports corses en sortie de Marseille. Les deux compagnies privées doivent assurer la DSP durant douze mois en attendant la création d'une compagnie maritime régionale publique associant la CTC et des opérateurs privés dont le principe a déjà été voté par l'Assemblée de Corse.

"En attendant le futur dispositif de gestion qui entrera en vigueur en 2017 "

L'enveloppe prévisionnelle a été revue à la baisse par l'exécutif corse. Elle est passée de 104 millions d'euros à 77,9 millions d'euros. Cette nouvelle DSP doit assurer la transition avec le futur dispositif de gestion qui entrera en vigueur en 2017. Un outil juridique voté par la collectivité le 6 septembre et qui prévoit la création de deux sociétés d'exploitation :  l'une pour assurer les rotations entre les ports principaux (Ajaccio et Bastia) et Marseille, l'autre pour relier les ports secondaires (Île-Rousse, Propriano et Porto-Vecchio) et le port phocéen.

Vers des partenariats public-privé

Ces deux entités prendront la forme de Sociétés d'économie mixte à opération prioritaire (Semop) et seront fondées sur la base d'un partenariat public-privé entre la Collectivité territoriale de Corse et des opérateurs privés retenus dans le cadre d'un appel d'offres. Ces Semop auront leur siège dans l'île et n'auront pour seul objet que la continuité territoriale : une société d'économie mixte d'investissement sera également mise en place, dont le capital sera détenu à hauteur de 70 % par la CTC et une société d'investissement qui programmera l'acquisition des navires pour pouvoir les affréter à ces Semop, selon l'OTC.
Actuellement, la desserte maritime de la Corse est assurée au travers d'une délégation de service public, un mode de gestion contesté régulièrement devant les autorités européennes de la Concurrence.
Pour l'heure, dans le cadre de la nouvelle DSP provisoire, le partenariat reste inchangé puisque Corsica Linea est née sur les cendres de l'ex-Société nationale Corse Méditerranée (SNCM) et que cette dernière avait pour coéquipière La Méridionale, filiale du groupe Stef. Cet armateur spécialiste de la Corse avait transmis ses propositions en juillet.
Quant à l'offre de Corsica Ferries, qui est à l'origine de l'annulation de la précédente DSP en avril 2015 suite à la plainte qu'avait déposée la compagnie du groupe Lota Maritime, elle a été jugée irrecevable par l'Assemblée de Corse.

Vincent Calabrèse

Lundi 3 Octobre 2016



Lu 843 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse