Cosco prêt à racheter les terminaux portuaires de Hanjin


Le géant chinois du transport maritime Cosco s'est déclaré intéressé pour racheter les terminaux portuaires de Hanjin Shipping, le premier armateur sud-coréen au bord du naufrage.


© Port of Incheon
© Port of Incheon
"Si Hanjin y est disposé, Cosco pourrait racheter les ressources portuaires" de l'armateur, a indiqué mercredi 28 septembre à Shanghai Xu Lirong, le président du groupe étatique chinois Cosco Shipping Corp. "Mais Cosco n'a aucune intention de racheter la flotte de navires de Hanjin", a-t-il ajouté. Le groupe sud-coréen en détresse gère treize terminaux à conteneurs à travers le monde, principalement en Asie, mais aussi aux États-Unis, en Belgique et en Espagne.
Hanjin Shipping a demandé son placement en redressement judiciaire en Corée du Sud et aux États-Unis après le refus de ses créditeurs de l'aider à affronter une dette colossale estimée à 6.000 milliards de wons (4,79 milliards d'euros). Une éventuelle faillite du septième armateur mondial en termes de capacités serait de loin la plus importante de l'histoire du transport maritime, un secteur actuellement miné par le ralentissement économique mondial et des surcapacités massives.

"Racheter des terminaux pour reconfigurer ses routes maritimes"


Racheter tout ou partie des opérations portuaires de Hanjin pourrait permettre à Cosco, numéro un asiatique de la ligne régulière conteneurisée, d'étendre ses opérations - en particulier en mettant la main sur le terminal de conteneurs du sud-coréen en Californie. "Racheter des terminaux de Hanjin lui serait utile pour développer ses ressources portuaires et pour reconfigurer ses routes maritimes", observe un professionnel du secteur, tout en estimant que l'opération s'annonce "compliquée" en raison des autres rivaux intéressés et de possibles barrières réglementaires.
Cosco avait conclu en août l'achat de la majorité du capital de la Société du Pirée (OLP), l'autorité gérant le plus grand port de Grèce - sa première acquisition à l'international - avec une concession d'exploitation courant jusqu'à 2052.
L'actuel China Cosco Shipping Corp., basé à Shanghai, est issu de la fusion début 2016 de deux groupes chinois du secteur : China Ocean Shipping Group (Cosco) et de China Shipping Group. Pékin voulait ainsi créer un géant national du transport maritime, doté de la quatrième flotte de porte-conteneurs de la planète.
Une filiale du conglomérat, Cosco Shipping Ports, a par ailleurs annoncé mercredi 28 septembre avoir conclu un accord pour la construction et la gestion d'un terminal portuaire pour conteneurs à Abou Dhabi, avec une concession de trente-cinq ans, soit un investissement de 738 millions de dollars pour le groupe chinois.

AFP

Jeudi 29 Septembre 2016



Lu 361 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse