«Costa Concordia» : l'enquête se rapproche de l'armateur



© FRANCK ANDRÉ
© FRANCK ANDRÉ
L'enquête sur le naufrage du «Costa Concordia», près de l'île italienne du Giglio, se rapprochait mercredi 25 janvier de l'armateur du navire, Costa Crociere, après avoir ciblé quasi exclusivement son capitaine.
Sur le plan judiciaire, une rencontre était prévue mercredi au tribunal de Grosseto entre le procureur en chef Francesco Verusio et son collègue de Florence, Beniamino Deidda qui a recommandé, dans des déclarations, de ne pas se focaliser seulement sur le capitaine et d'examiner les responsabilités de Costa. "L'employeur est responsable, c'est lui qui fournit la garantie. Nous devons nous pencher sur les choix faits par l'opérateur" y compris lors du recrutement du capitaine, a-t-il déclaré, relevant aussi des lacunes dans le fonctionnement des chaloupes de sauvetage et la préparation du personnel à une évacuation d'urgence. Le rôle possible de certains responsables de Costa, avec lesquels le capitaine, Francesco Schettino, aurait été en contact juste après l'impact avec un rocher, a aussi été évoqué par l'avocat de ce dernier. "L'enquête est en cours aussi pour évaluer d'éventuelles nouvelles responsabilités de personnes tierces qui auraient pu au moins contribuer" à la catastrophe du «Concordia», a indiqué Me Bruno Leporatti.
Deux avocats de rescapés ont aussi lancé leur propre enquête pour vérifier "les éventuelles responsabilités de la direction de Costa et des capitaineries de port pour leur tolérance de la pratique insensée de l'«inchino», le salut à la côte au cours duquel les navires s'approchent très près du rivage. De son côté, le patron de Costa Crociere, Pier Luigi Foschi, sera entendu mercredi par une commission du Sénat.
Francesco Schettino et son second, Ciro Ambrosio, sont pour l'instant les deux seules personnes poursuivies dans cette affaire, accusés d'homicides multiples par imprudence, naufrage et abandon de navire, mais pas formellement inculpés. Dans une conversation téléphonique enregistrée à son insu, le capitaine rejette la faute de l'accident sur une série d'autres personnes non identifiées, dont un "manager", affirmant avoir "suivi son conseil" quand celui-ci lui disait "passe par là, passe par là".
Par ailleurs, le pompage du carburant qui fait peser le risque d'une marée noire n'est pas prévu avant samedi mais la compagnie néerlandaise Smit Salvage a déjà positionné ses équipements près du «Concordia».
Gildas LE ROUX

Gildas Le Roux

Mercredi 25 Janvier 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse