Croissance de l'activité pour Clasquin dans une période de turbulences


Sur un marché des échanges internationaux dont la récession touche pratiquement tous les modes de transports de fret, le groupe Clasquin enregistre une activité en croissance mais des résultats en baisse. Les perturbations n’empêchent pas ce spécialiste de l'overseas de concrétiser ses projets et d’avoir de fortes ambitions.


Cet automne, Clasquin ouvrira une filiale au Portugal © Clasquin
Cet automne, Clasquin ouvrira une filiale au Portugal © Clasquin
Au premier semestre 2016, le groupe Clasquin a enregistré 108.949 opérations, contre 98.086 au premier semestre 2015, soit 11,1 % de plus. Sa marge commerciale brute, qui était de 26,3 millions d’euros, est passée à 27,7 millions d’euros mais son résultat opérationnel courant a chuté de 21,6 %. "L’effet jumelé de la baisse de 14 % de la marge commerciale unitaire (marge brute par opération) de l’activité aérienne et de l’augmentation des charges opérationnelles de 5,2 % à périmètre et changes comparables a entraîné cette baisse", explique Philippe Lons, directeur général délégué et directeur financier.
"Nous devrions retrouver des niveaux plus satisfaisants de marge aérienne unitaire", se rassure-t-il sachant qu’il faudra tout de même "s’adapter à ces tendances". Les taux de fret maritimes sont trois fois plus bas qu’en 2008 et les problèmes de l'armateur Hanjin Shipping ne sont pas étrangers à cette situation. L’abondance de capacités de cales et le ralentissement économique chinois chahutent le marché.

"Clasquin est en train de changer de dimension"

L’augmentation des charges reflète l'ensemble des mesures mises en œuvre actuellement pour accélérer le développement et les performances de cet "architecte et maître d’œuvre de toute la chaîne du transport et de la logistique overseas", riche de 684 salariés, directement intéressés par l’évolution de leur groupe et de 55 bureaux opérationnels établis sur les cinq continents.

"Le groupe lyonnais va accélérer son développement dans plusieurs pays asiatiques"


"Clasquin est en train de changer de dimension", lance Hugues Morin, vice-président exécutif, en énumérant à ce titre une nouvelle gouvernance avec une équipe renforcée, la sélection d’un nouveau logiciel opérationnel pour l’ensemble du groupe, le renforcement de l’architecture et de l’organisation IT, le remaniement des filiales australienne et allemande et l’impact du résultat des activités cédées (groupe Gueppe Clasquin).
Parmi les faits marquants de cette première partie de 2016, on retiendra la signature, le 28 juillet, d’un accord avec l’éditeur australien Wisetech, à Sydney, leader mondial du secteur, dont Clasquin attend beaucoup, dès le printemps 2017. "Cet accord est important, notamment pour abaisser nos coûts de traitement des opérations et pour améliorer la connectivité avec nos clients", explique Philippe Lons.

Multiplication des activités de niche

Clasquin a aussi ouvert un bureau à Bangalore en janvier, acquis une petite activité de douane, à New-York et acheté aussi en mai, Art Shipping, une société parisienne spécialisée dans l’organisation du transport d’œuvres d’art.
Cet automne, une filiale sera ouverte au Portugal. Elle contribuera, entre autres, à affirmer le savoir-faire du groupe en matière de vins et spiritueux. La Grande-Bretagne et la Suisse intéressent beaucoup le groupe lyonnais qui va accélérer aussi son développement dans plusieurs pays asiatiques comme Singapour, la Thaïlande, la Malaisie et le Vietnam, où ses performances devraient être meilleures. Clasquin regarde aussi du côté de la gestion de la logistique d’événements, les transports d’armes, les transports spéciaux. D’ici la fin de l’année sera annoncée une opération en Amérique du Sud.

Annick Béroud

Vendredi 23 Septembre 2016



Lu 621 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse