DCNS obtient le feu vert pour prendre le contrôle d'OpenHydro


Le groupe de construction navale militaire DCNS, détenu par l’État et Thales, a reçu vendredi 14 décembre le feu vert de son conseil d'administration pour prendre le contrôle début 2013 du fabricant irlandais d'hydroliennes OpenHydro.


© Open Hydro
© Open Hydro
DCNS a obtenu le feu vert pour prendre le contrôle d'OpenHydro. Le conseil d'administration du groupe s'est réuni vendredi 14 décembre et a autorisé DCNS à exercer une option lui permettant de prendre le contrôle majoritaire d'OpenHydro. Le niveau de la participation qu'obtiendra DCNS n'a pas encore été arrêté et la prise de contrôle effective devrait intervenir au cours du premier semestre 2013, a expliqué un porte-parole, sans donner de détail financier. "Cette opération positionnera DCNS comme un leader mondial dans les énergies marines renouvelables", a-t-il déclaré.
DCNS, groupe français de construction navale militaire détenu à 65 % par l’État français et à 35 % par le groupe d'électronique Thales, cherche à se diversifier dans de nouveaux métiers autour de la mer, dont les énergies marines, dans le cadre de sa stratégie de croissance qui prévoit un doublement de son chiffre d'affaires entre 2010 et 2020. Dans cette optique, le groupe était entré l'an dernier au capital du fabricant irlandais d'hydroliennes (turbines électriques sous-marines). Le groupe détient actuellement 11 % d'OpenHydro, et dispose d'une option expirant à la fin de l'année, qui lui permet de monter à son capital et d'en prendre le contrôle.

Une nouvelle filière industrielle

Le PDG de DCNS, Patrick Boissier, avait indiqué à plusieurs reprises ces derniers mois avoir l'intention d'exercer cette option, et faisait campagne en ce sens auprès de ses actionnaires, l’État et Thales. DCNS espère ainsi jouer un rôle de premier plan dans le développement des énergies marines en France, un secteur en pleine effervescence et dont l’État encourage le développement dans l'espoir de faire émerger une nouvelle filière industrielle.

AFP

Lundi 17 Décembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse