Début de reprise pour les 100 premiers ports mondiaux


Dans un contexte de reprise qui s'est accéléré au second semestre, le classement 2016 des 100 premiers ports à conteneurs du monde recèle peu de surprises, toujours dominé par Shanghai, ses voisins chinois et les ports situés entre Orient et Europe. La plus grande part de la croissance est prise par les ports des pays émergents.


Le leader mondial Shanghai a traité 37,1 millions de conteneurs en 2016 © Port of Shanghai
Le leader mondial Shanghai a traité 37,1 millions de conteneurs en 2016 © Port of Shanghai
Les volumes de conteneurs maritimes échangés ont progressé de 1,8 % en 2016 comparé à l'année précédente, selon Alphaliner. En 2015, la croissance avait été légèrement inférieure (1,4 %).
La tendance s'est considérablement accélérée au cours du second semestre. Le consultant a ainsi constaté sur les 30 premiers ports à conteneurs mondiaux une hausse de 4 % alors que les six premiers mois avaient vu le nombre d'EVP reculer de 0,6 %.
Le classement des 100 premiers ports mondiaux dressé par Alphaliner confirme son estimation globale puisque leur volume cumulé de 2016 s'inscrit en croissance de 1,8 % comparé à 2015, avec un total de 555,6 millions d'EVP.
Cette promotion 2016 comporte très peu de changements par rapport à la précédente et la croissance des plateformes de tête a été souvent inférieure à celle du marché dans son ensemble. Comme en 2015, les ports de transbordement semblent avoir eu plus de mal à augmenter leur trafic que les autres en raison de la reconfiguration des alliances maritimes et le fait que les armateurs aient privilégié dans certains cas les liaisons directes sur les trajets Asie-Europe en raison d'un combustible bon marché.
Le seul port français du top 100 mondial reste Le Havre, classé 65e. Il manque encore 150.000 EVP à Marseille-Fos pour figurer dans ce classement.

Les ports des routes Asie-Europe dominent

En trafic cumulé, les dix premiers du classement n'ont progressé que de 1 %, pour un total de 220 millions d'EVP, ce qui représente presque 40 % du trafic total des 100 premiers ports. Les dix ports suivants se sont montrés un peu plus dynamiques, avec une croissance cumulée de 2,6 % (104,2 M EVP). Consolidés, les trafics des vingt premiers ports mondiaux affichent une hausse de 1,5 % par rapport à 2015.
Parmi ces ports de tête, ceux d'Asie-Pacifique sont toujours ultra majoritaires : 8 figurent dans les 10 premiers (dont 6 chinois) si l'on agglomère les trafics de Los Angeles et Long Beach, et 15 dans les 20 premiers (dont 9 chinois). Un seul port parmi les 20 premiers n'est pas situé soit à une extrémité soit sur le trajet des routes Asie-Europe. Il s'agit de Los Angeles-Long Beach (9e) ou New York-New Jersey (20e), selon qu'on ajoute ou pas les trafics californiens.

"Le seul port français du top 100 mondial reste Le Havre, classé 65e"


Le premier port à conteneurs du monde est toujours celui de Shanghai, depuis qu'il a dépassé Singapour en 2010. Avec une progression de 1,6 %, pratiquement dans la moyenne mondiale, il a traité l'équivalent de 37,1 millions de conteneurs de 20 pieds (EVP). Le hub du micro-État singapourien a, lui, connu une année de stabilité (- 0,1 %). Il est resté à 30,9 millions d'EVP (M EVP). Shenzhen est toujours troisième malgré une baisse d'activité de 0,9 % (24 M EVP) et la progression de 4,6 % de son suivant, Ningbo (21,6 M EVP).
Comme en 2015, ce quatuor est suivi par Hong Kong (19,8 M EVP, - 1,3 %), talonné à la 5e place par Busan (19,4 M EVP, - 0,2 %), tandis que Guangzhou (18,8 M EVP, + 6,8 %) – qui a la plus belle croissance du top 10 –  a pris ses distances avec le 8e Qingdao (18 M EVP, + 3,3 %).
Il faut descendre jusqu'à la 9e place de ce classement pour rencontrer le premier changement par rapport à 2015. Il s'agit d'une inversion des positions de Los Angeles-Long Beach (8e) et de Dubaï (9e). Les deux entités portuaires californiennes cumulent un trafic de 15,6 M EVP, en hausse de 1,8 % alors que les quais de Djebel Ali ont manutentionné 5,2 % de conteneurs en moins (14,8 M EVP).

Les premiers européens sont loin

Un peu plus bas, Port Klang (13,2 M EVP, + 10,8 %) a pris la 12e place au premier port européen Rotterdam, malgré la reprise de sa croissance (+1,2 %) après un léger recul de 0,5 % en 2015 (12,4 M EVP). Le port néerlandais devance toujours Anvers, 15e avec ses 10 M EVP (+ 4 %).
Les autres inversions de places dans les 20 premiers concernent les chinois Xiamen et Dalian, respectivement 16e et 17e avec 9,6 M EVP chacun, ainsi que le 3e européen, Hambourg (8,9 M EVP, + 0,9 %), est repassé 18e mondial devant le malaisien Tanjung Pelepas (8,3 M EVP). Dans le top 30, les meilleures progressions sont celles de Port Klang (+ 10,8 %) et Colombo (+ 10,6 %). Tanjung Pelepas (- 10,8 %) et Djakarta (- 6,1 %).
Concernant le reste des 100 premiers ports, les plus performants se trouvent dans les pays émergents : + 18,7 % pour Mundra (Inde), + 29,4 % pour Salalah (Oman), + 15,9 % pour Chittagong (Bangladesh), + 23,6 % pour Bandar Abbas (Iran) et + 35,3 % pour Cai Mep (Vietnam), dans l'ordre du classement. Ceux qui, au contraire, ont le plus perdu se trouvent souvent dans des pays plus exposés aux crises économiques et politiques : - 8,5 % à Felixstowe, - 11,9 % à Port-Saïd, - 9,2 % à Ambarli, - 9,6 % à Dammam (Arabie saoudite) et - 10,8 % pour le port de Zeebrugge.

Les 100 premiers ports à conteneurs du monde en 2016
(Trafic en millions d'EVP)
 
  2016 Évol. %
1 - Shanghaï  37,1 +1,6%
2 - Singapour  30,9 -0,1%
3 - Shenzhen  24,0 +0,9%
4 - Ningbo / Zhoushan 21,6 +4,6%
5 - Hong Kong  19,8 -1,3%
6 - Busan 19,4 -0,2%
7 - Guangzhou  18,8 +6,8%
8 - Qingdao  18,0 +3,3%
9 - Los Angeles / Long Beach 15,6 +1,8%
10 - Dubai Ports 14,8 -5,2%
11 - Tianjin  14,5 +2,9%
12 - Port Klang 13,2 +10,8%
13 - Rotterdam 12,4 +1,2%
14 - Kaohsiung 10,5 +2,0%
15 - Anvers  10,0 +4,0%
16 - Xiamen  9,6 +4,7%
17 - Dalian 9,6 +1,5%
18 - Hambourg 8,9 +0,9%
19 - Tanjung Pelepas  8,3 -9,2%
20 - Laem Chabang 7,2 +6,0%
21 - NY / NJ 6,3 -1,9%
22 - Yingkou 6,0 +1,6%
23 - Colombo 5,7 +10,6%
24 - Ho Chi Minh City 5,6 +3,2%
25 - Bremerhaven 5,5 -1,0%
26 - Jakarta 5,5 -6,1%
27 - Suzhou 5,4 +3,1%
28 - Algésiras 4,8 +5,4%
29 - Valence 4,7 +2,3%
30 - Tokyo 4,7 +1,6%
31 - Lianyungang 4,7 -6,5%
32 - Nhava Sheva 4,5 +0,9%
33 - Manille 4,4 +11,3%
34 - Djeddah 4,2 +0,3%
35 - Hải Phòng 4,1 +3,4%
36 - Khor Fakkan 4,0 +2,4%
37 - Felixstowe 3,7 -8,5%
38 - Le Pirée 3,7 +10,4%
39 - Savannah 3,6 -2,5%
40 - Seattle / Tacoma 3,6 +2,4%
41 - Santos  3,6 -5,7%
42 - Mundra 3,4 +18,7%
43 - Salalah 3,3 +29,4%
44 - Foshan 3,2 +6,1%
45 - Surabaya 3,1 +0,3%
46 - Marsaxlokk 3,1 +0,5%
47 - Nanjing 3,1 +4,4%
48 - Port-Saïd 3,0 -11,9%
49 - Tanger Med 3,0 +0,1%
50 - Rizhao 3,0 +5,0%
51 - Vancouver (BC) 2,9 -4,1%
52 - Balboa 2,8 -8,0%
53 - Gioia Tauro 2,8 +9,8%
54 - Ambarli  2,8 -9,2%
55 - Kobe 2,7 +1,6%
56 - Yokohama 2,7 -1,5%
57 - Incheon 2,7 +12,6%
58 - Melbourne 2,7 +2,3%
59 - Fuzhou 2,7 +10,0%
60 - Norfolk 2,7 +4,2%
61 - Nagoya 2,7 +1,0%
62 - Durban 2,6 -5,4%
63 - Yantai 2,6 +6,0%
64 - Manzanillo (Mex) 2,6 +1,6%
65 - Le Havre 2,5 -1,6%
66 - Oakland 2,4 +4,0%
67 - Sydney 2,4 +2,3%
68 - Chittagong 2,3 +15,9%
69 - Carthagène 2,3 -10,6%
70 - Gênes 2,3 +2,5%
71 - Barcelone 2,2 +14,5%
72 - Gwangyang 2,2 -4,4%
73 - Osaka 2,2 -0,8%
74 - Houston 2,2 +2,4%
75 - Bandar Abbas 2,1 +23,6%
76 - Callao 2,1 +8,1%
77 - Quanzhou 2,0 +2,3%
78 - Charleston  2,0 +1,2%
79 - Cái Mép 2,0 +35,3%
80 - Guayaquil 2,0 +11,6%
81 - Southampton 2,0 0,0%
82 - Dandong 1,9 +5,5%
83 - Karachi 1,9 -9,6%
84 - Manzanillo (Pan) 1,8 -7,3%
85 - Dammam 1,8 -9,6%
86 - Saint-Pétersbourg 1,7 +1,8%
87 - Kingston 1,7 -0,2%
88 - Abou Dabi 1,6 +6,4%
89 - Taichung 1,5 +6,1%
90 - Chennai 1,5 -1,4%
91 - Sines 1,5 +13,6%
92 - Bangkok 1,5 -2,6%
93 - Taipei 1,5 +10,7%
94 - Montréal 1,4 +0,1%
95 - Ashdod 1,4 +10,2%
96 - Penang 1,4 +9,1%
97 - Mersin  1,4 -1,6%
98 - King Abdullah Port 1,4 +7,3%
99 - Zeebruges 1,4 -10,8%
100 - Keelung 1,4 -4,0%

Franck André

Vendredi 24 Mars 2017



Lu 1901 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Août 2017 - 12:09 Maersk dans le rouge au deuxième trimestre €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse