Démission du chef de l'aéroport-fiasco de Berlin



L’aéroport de Berlin-Brandebourg (BER) pourrait ouvrir en 2018 © BER
L’aéroport de Berlin-Brandebourg (BER) pourrait ouvrir en 2018 © BER
Le patron du futur aéroport international de Berlin, risée de toute l'Allemagne en raison des multiples déboires qui ont affecté sa construction et plusieurs fois reporté son ouverture, a démissionné de ses fonctions, ont annoncé lundi 6 mars les autorités. Karsten Mühlenfeld a jeté l'éponge lors d'une réunion du conseil de surveillance de l’aéroport de Berlin-Brandebourg (BER), a indiqué l'État régional du Brandebourg, qui finance avec le land de Berlin et l'État fédéral allemand la structure. Le départ de Karsten Mühlenfeld, sous le feu des critiques en raison de nouveaux retards dans la livraison du BER, a été décidé "à l'amiable" et de façon "constructive", a indiqué Michael Müller, maire de Berlin et patron du conseil de surveillance. Il va être remplacé par Lütke Daldrup, membre de l'équipe de Michael Müller. Le BER, dont les travaux ont débuté en 2006, devait être inauguré le 3 juin 2012 mais le rendez-vous avait été ajourné au dernier moment en raison de graves dysfonctionnements techniques, liés notamment à la protection anti-incendie, avant que des soupçons de pots-de-vin ne se fassent jour. La future structure doit remplacer les deux anciens aéroports berlinois datant de la partition de la ville durant la Guerre froide, Tegel et Schönefeld, saturés. Au total, l'ouverture du BER a été repoussée à cinq reprises, entre problèmes techniques, erreurs de planifications, défauts de construction et valses du personnel : Lütke Daldrup sera la quatrième personne à prendre la tête de la plateforme aéroportuaire depuis sa création.
Selon l'actuel maire, l'aéroport, qui deviendrait à terme le troisième plus gros d'Allemagne, après Francfort et Munich, pourrait ouvrir en 2018. En octobre 2014, le responsable du système de ventilation a été condamné à un an de prison avec sursis et 200.000 euros d'amende pour corruption. Et d'autres soupçons ont été révélés concernant un entrepreneur important du site, la filiale allemande du groupe néerlandais Royal Imtech, qui a fini par déposer le bilan. Le scandale a également emporté l'ancien maire de la ville, le charismatique Klaus Wowereit, qui présidait le conseil d'administration de la société publique gestionnaire de l'aéroport, et contraint à la démission en août 2014. Son coût final pourrait grimper à plus de 6 milliards d'euros, contre 1,7 initialement.

AFP

Mardi 7 Mars 2017



Lu 421 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 13:05 L'aéroport de Sainte-Hélène, bouée de sauvetage €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse