Des infrastructures à améliorer pour la croisière sur l’axe Rhône-Saône


Dix paquebots fluviaux sillonnaient le bassin Rhône-Saône en 2004. Ils étaient 24 en 2014. Ils sont 26 en 2015 et devraient être 30 en 2020… si les services, l’accueil, les appontements et les infrastructures suivent.


L’axe Rhône-Saône, premier bassin français de navigation © Only Lyon
L’axe Rhône-Saône, premier bassin français de navigation © Only Lyon
L’axe Rhône-Saône serait aujourd’hui considéré comme le premier bassin français de navigation avec une croissance en nombre et en taille des bateaux. On recense actuellement 26 bateaux de croisière sur cette liaison (22 sur la Seine) dont huit de 135 mètres qui nécessitent des appontements particuliers On compte 31 sites d’escales dont les trois quarts sont situés sur le Rhône ce qui génère 800 escales à Avignon, 750 à Lyon, 650 à Viviers, 500 à Arles et 450 à Mâcon.

Entre 2000 et 2014, VNF a investi 3,533 M EUR

Les conditions d’accueil et le nombre des appontements deviennent insuffisants. La CNR a installé sept bornes électriques pour les lieux d’hivernage des bateaux, d’autres projets sont à l’étude. Un protocole d’accord a été signé entre VNF et CNR en 2001 pour favoriser l’essor de la croisière. Il a été renouvelé en 2009. Il est en cours de renouvellement avec l’arrivée du Grand Lyon dans une logique de développement du bassin. VNF et CNR, maîtres d’ouvrages des appontements financent à 40 % les investissements sur fonds propres complétés par la Région Rhône-Alpes (30 %), le Département (20 %), les communes (10 %). Un programme pluriannuel d’équipement est établi avec une contrepartie financière calculée pour que chaque gestionnaire ait un retour en douze ans et plus en quinze ans comme auparavant ce qui entraîne une augmentation des tarifs de redevance qui seraient multipliés par deux en trois ans. Entre 2000 et 2014, VNF a investi 3,533 millions d’euros sur un total de 5,269 millions d’euros. Le programme prévisionnel de VNF atteint 15,5 millions jusqu’à 2021 avec la création et le confortement d’une quarantaine de places à Lyon, Trévoux, Mâcon, Chalon, Villefranche, Belleville, Tournus, Seurre, Port-Saint-Louis et Arles. Les appontements sur les berges du Rhône notamment doivent être compatibles avec les autres activités et usages développés dans la métropole et les souhaits des uns ne sont pas toujours les mêmes que ceux des autres ! Stimulés par l’essor du marché des croisières fluviales, les gestionnaires de la voie d’eau ne doivent pas négliger la batellerie commerciale qui a un rôle important à jouer et un potentiel certain à amplifier.

Annick Béroud

Mardi 10 Mars 2015



Lu 420 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 14:12 Port de Lyon : le fer porte la croissance


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse