Des mesures pour renforcer la sécurité des passagers


Suite au naufrage du "Costa Concordia" au large de l'île italienne du Giglio en janvier 2012, sept mesures de sécurité destinées à renforcer la sécurité des passagers sur les navires de croisière ont été adoptées dans le cadre d'un audit réunissant l'ensemble des professionnels de la filière. Explications données par Erminio Eschena, le directeur général pour la France de MSC Croisières.


© GPMM
© GPMM
À l'occasion de la session annuelle 2012 d'Info Navires, organisée à Marseille mardi 12 novembre par l'IMTM, Erminio Eschena, par ailleurs délégué pour la France de l'European Cruise Council (ECC) et pour l'Hexagone du Cruises Line International Association (CLIA), a rappelé qu'un train de mesures a été adopté dans le cadre d'un audit réunissant "un panel très large de professionnels du secteur".

Sept mesures

Et de souligner que cet audit, qui comprenait à la fois les armateurs mais également les représentants du secteur de la construction navale, du monde portuaire, Bureau Veritas, etc., a pris sept décisions qui ont été validées par l'Organisation maritime internationale (OMI). Parmi celles-ci, il a souligné que les exercices d'évacuation des passagers ne se pratiquent plus après l'appareillage du paquebot mais avant, la restriction de l'accès à la passerelle du personnel de commandement jusqu'à ce que la manœuvre soit achevée et le respect d'un "plan de navigation", une procédure décidée entre le commandant du navire et la direction de l'armement.
Parmi les autres mesures entrées en vigueur figurent l'augmentation du nombre de gilets de sauvetage mis à disposition des passagers, l'enregistrement de la nationalité de chacun d'entre eux, l'identification d'éléments visuels permettant à chacun de ces voyageurs de les repérer. Erminio Eschena a ajouté la septième mesure consistant à remplacer un canot de sauvetage tous les six mois.
"L'accident du "Costa Concordia" a représenté un tournant en matière de sécurité des passagers croisiéristes", a insisté le directeur général de MSC Croisières pour la France, ajoutant que le drame humain n'a pas eu d'incidence sur le développement économique du secteur.

Vincent Calabrèse

Mardi 13 Novembre 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse