Des pluies toxiques sur les navires en escale à Tianjin ?



Le "CMA CGM Christophe Colomb" fait partie des porte-conteneurs géants reliant Tianjin à l'Europe ©Thierry Dosogne
Le "CMA CGM Christophe Colomb" fait partie des porte-conteneurs géants reliant Tianjin à l'Europe ©Thierry Dosogne
D'après l'association écologiste Robin des Bois, "des poussières et des pluies toxiques, éventuellement radioactives", peuvent s'être déposées sur l'un des navires de CMA CGM et d'autres arrivant en Europe depuis le port chinois de Tianjin.
Le "CMA CGM Christophe Colomb" était à Tianjin du 12 au 17 août, indique l'association, selon laquelle le navire a été "longuement exposé aux pollutions atmosphériques" qui ont suivi les explosions qui s'y sont produites à partir du 12 août.
Le porte-conteneurs "se trouvait à plus de 15 km du centre des explosions de Tianjin lorsque celles-ci se sont produites", a réagi l'armateur français, précisant que le navire avait fait escale dans le port chinois "48 heures après les explosions". "Après consultation des autorités médicales et sanitaires, et compte tenu des distances auxquelles il se trouvait", le navire "ne présente aucun risque", a assuré la direction de la compagnie.
Robin des Bois estime cependant que "des suies, des poussières, des cendres, des pluies toxiques, éventuellement radioactives, peuvent s’être déposées" sur le navire. L'ONG juge que "la libre circulation des marchandises et des porte-conteneurs n’implique pas la libre circulation des résidus de cyanure et autres contaminants".
L'association souhaite que le "Christophe Colomb", mais aussi ceux de toute autre compagnie maritime important en France et dans l’Union européenne des conteneurs stockés à Tianjin lors du drame – qui a fait 159 morts et 14 disparus – "fassent l’objet d’un examen particulier". Le porte-conteneur est arrivé dimanche 20 septembre dans le port anglais de Southampton. Déployé sur le service Fal 1 de CMA CGM, il doit faire escale ensuite à Dunkerque, Hambourg, Rotterdam, Zeebruges et au Havre, puis à Malte dans le sens retour.
Plusieurs fédérations maritimes de la CGT ont alerté la semaine dernière le gouvernement des risques de contamination des navires et des marchandises présents à Tianjin pendant et après les explosions, réclamant des "mesures précises et concrètes", à l'instar de celles mises en place par les gardes-côtes américains (USCG).

AFP

Lundi 21 Septembre 2015



Lu 350 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse