Des problèmes radio gênent le trafic dans l'Arctique canadien


Un nouveau logiciel radio mis en place dans l'Arctique par les gardes-côtes canadiens met "en danger" le trafic maritime dans cette région en raison de ses pannes récurrentes, a déploré mardi 15 juillet un syndicat d'officiers.


© Gouvernement du Canada
© Gouvernement du Canada
Des problèmes radio mettent en danger le trafic maritime dans l'Arctique canadien. Les gardes-côtes canadiens ont déployé l'année dernière un nouveau logiciel qui centralise les communications radios dans le Grand Nord, mais les dysfonctionnements constatés alors n'ont toujours pas encore été corrigés. "Il y a des problèmes intermittents", a déclaré Chad Stroud, président du syndicat des Officiers de communications maritimes de cette agence canadienne. "Si quelqu'un effectue un appel de routine ou émet un appel de détresse comme un "mayday", nous pourrions ne pas le recevoir", a-t-il résumé.

"Ces eaux connaissent un regain de fréquentation"


Les gardes-côtes canadiens ont reconnu qu'un "écho inacceptable" a été constaté lors des essais préliminaires opérés sur le nouveau système. En conséquence, un avis prévenant les marins de la situation a été diffusé au début du mois. Toutefois, a assuré Frank Stanek, porte-parole de l'agence fédérale, ce problème sonore, qui est "en train d'être réparé", "n'a aucun impact sur les opérations en cours". Au contraire, cette situation "met en danger le trafic maritime", a rétorqué Chad Stroud, attribuant ces dysfonctionnements aux mesures d'économies budgétaires imposées par le gouvernement conservateur du Premier ministre, Stephen Harper.
Longtemps désertées par le transport maritime international, les eaux de l'Arctique canadien connaissent depuis quelques années un regain de fréquentation, en particulier le passage du Nord-Ouest, un long détroit reliant l'Asie à l'Europe. Les navires de croisière y sont toujours plus nombreux l'été, mais aussi les navires de commerce. "Avec le réchauffement climatique, il y a moins de glace et le trafic augmente chaque année", a rappelé Chad Stroud.

Premier port en eaux profondes

Le gouvernement canadien de Stephen Harper a fait du développement du Grand Nord une priorité et a notamment décidé de la construction du premier port en eaux profondes dans l'Arctique, dans le Nord de l'île Baffin, au large du passage du Nord-Ouest. À la différence des marines russes et américaines, le Canada ne dispose toutefois d'aucun brise-glace nucléaire et ses capacités de réaction dans cette immense région désertique sont limitées.

AFP

Mercredi 16 Juillet 2014



Lu 66 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse