Détroit d'Ormuz : l'UE ne renoncera pas aux sanctions


L'Union européenne ne renoncera pas à de nouvelles sanctions contre l'Iran malgré la menace de Téhéran de fermer le détroit d'Ormuz, passage obligé de nombreuses exportations pétrolières, en cas d'embargo contre le pétrole iranien.


© TMH
© TMH
"L'UE envisage une autre série de sanctions contre l'Iran et nous ne renonçons pas à cette idée", a affirmé mercredi 28 décembre un porte-parole de la chef de la diplomatie de l'UE, Catherine Ashton. Une décision éventuelle sur un nouveau train de sanctions contre Téhéran pourrait être prise à l'occasion de la prochaine réunion des ministres européens des Affaires étrangères, le 30 janvier prochain à Bruxelles, a précisé le porte-parole, Michael Mann. L'UE a indiqué début décembre qu'elle envisageait d'imposer de nouvelles sanctions à l'Iran si Téhéran ne s'engage pas à coopérer avec la communauté internationale sur son programme nucléaire controversé. Mais les Européens demeurent divisés sur la nécessité ou non d'imposer un embargo sur le pétrole iranien. La France et l'Allemagne défendent l'idée d'un embargo sur l'achat de brut iranien, mais d'autres pays européens y sont opposés. Téhéran vend quelque 450.000 barils par jour (18 % de ses exportations) aux Européens, essentiellement à l'Italie (180.000 barils), à l'Espagne (160.000 barils) et à la Grèce (100.000 barils).
Mardi 27 décembre, le premier vice-président iranien, Mohammad Reza Rahimi, a affirmé que l'Iran fermerait le détroit d'Ormuz au transit de pétrole en cas de sanctions contre les exportations pétrolières iraniennes.
Les États-Unis ont immédiatement réagi mercredi 28 décembre contre cette éventuelle fermeture du détroit par l'Iran. "Aucune perturbation du trafic maritime dans le détroit d'Ormuz ne sera tolérée", a déclaré George Little, un porte-parole du Pentagone. La République islamique mène des manœuvres navales depuis cinq jours dans le détroit d'Ormuz, et cela "arrive assez fréquemment", a souligné M. Little. "Cela dit, toute tentative de faire monter la tension dans la région est inutile", a-t-il noté. Selon lui, l'Iran n'a, à l'heure actuelle, commis "aucun acte hostile contre des navires américains dans le Golfe ou le détroit d'Ormuz".
De son côté, la France appelle l'Iran à respecter le droit international et la liberté de navigation. "Comme sur les droits de l'homme et la prolifération nucléaire, nous appelons les autorités iraniennes au respect du droit international et en particulier de la liberté de navigation dans les eaux internationales et les détroits", a déclaré mercredi Bernard Valero, porte-parole du ministère des Affaires étrangères. "Le détroit d'Ormuz est un détroit international. En conséquence, tous les navires, quel que soit leur pavillon, bénéficient du droit de passage en transit, conformément à la Convention des Nations unies sur le droit de la mer, adoptée en 1982, et au droit international coutumier de la mer", a-t-il ajouté.

.

Jeudi 29 Décembre 2011





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse