Deux A380 à Sydney pour l'alliance Qantas-Emirates


Deux A380 ont survolé dimanche 31 mars en tandem le célèbre pont franchissant le port de Sydney pour marquer le début de l'alliance entre Qantas et Emirates, élément-clé dans la stratégie de la compagnie australienne pour sortir de ses difficultés financières.


© Emirates
© Emirates
Deux A380 ont volé dans le ciel de Sydney pour l'alliance Qantas-Emirates. Les autorités australiennes de la concurrence ont donné mercredi 27 mars leur feu vert au projet entre Qantas et la compagnie de Dubaï, Emirates. Cette approbation formelle porte une validité de cinq ans. L'alliance Qantas-Emirates permet aux deux transporteurs d'harmoniser leurs politiques tarifaires et horaires. Elle permet également à Qantas, en difficulté financière, de transférer de Singapour à Dubaï le hub de ses vols vers l'Europe. Qantas a par ailleurs aussi mis fin à son partenariat de vingt ans avec British Airways sur la "route Kangourou" entre Londres et l'Australie.
Le premier vol conjoint, de Sydney à Londres, via Dubaï, s'est déroulé dimanche 31 mars. "C'est un des jours les plus importants dans l'existence de Qantas, créée il y a 92 ans. C'est parce que ce partenariat va jouer un rôle crucial pour nous dans le futur", a déclaré le PDG de la compagnie australienne, Alan Joyce. Étranglée par les coûts, la crise de la zone euro qui pèse sur ses performances intercontinentales et la concurrence accrue, Qantas a enregistré sur l'exercice 2011-2012 clos en juin sa première perte annuelle depuis sa privatisation en 1995. Très exposée aux variations des prix du carburant et du cours du dollar australien, la compagnie de Melbourne, perd chroniquement de l'argent sur ses vols long-courrier. Sa branche intérieure, elle, reste profitable. Sur les six premiers mois de l'exercice en cours (juillet-décembre 2012), Qantas a affiché un bénéfice, grâce à la réduction des pertes de sa branche à l'international et de compensations versées par Boeing pour des retards de livraison. Mais elle prévenait le mois dernier que le marché restait "difficile".

AFP

Jeudi 4 Avril 2013





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse