Deux acquéreurs potentiels pour Transdev


Veolia Environnement a indiqué vendredi 4 mai que l'acquéreur potentiel de sa part dans Veolia Transdev, avec lequel il était en négociations exclusives, avait bien déposé une offre et qu'un autre était intéressé.


Transdev va exploiter le ferry de Sydney © Veolia
Transdev va exploiter le ferry de Sydney © Veolia
Deux acquéreurs potentiels seraient intéressés par Transdev. Veolia Environnement a indiqué le 4 mai qu'une offre avait été déposée, et qu'un second investisseur s'était fait connaître. "Des négociations ont été entamées en vue d'améliorer la structure, la valorisation et la gouvernance associées" à l'offre déposée, a précisé Veolia, sans citer le nom de l'acquéreur potentiel, qui, selon "Les Échos", est le fonds d'investissement Cube Infrastructure.
En mars, le PDG de Veolia, Antoine Frérot, avait annoncé que son groupe était entré en négociations exclusives "avec un investisseur" pour la cession de sa part de 50 % dans Veolia Transdev, sa filiale dans les transports publics codétenue avec la Caisse des dépôts (CDC). Cet investisseur non identifié "a réitéré son intérêt et a remis une offre à cet effet", a indiqué vendredi le groupe. "Par ailleurs, un nouvel acquéreur a manifesté et récemment confirmé à Veolia Environnement son intérêt pour participer également au processus", a-t-il ajouté, sans précisions.
Selon "Les Échos", le fonds Cube Infrastructure, contrôlé par Natixis, veut entrer au capital de Veolia Transdev par le biais d'une augmentation de capital, ce qui diluerait la part de Veolia dans un premier temps, avant qu'il ne puisse complètement se désengager. Veolia Environnement a fait ce point sur son processus de désengagement de Veolia Transdev, une des étapes prévues dans son nouveau plan stratégique de recentrage de l'activité, à l'occasion de la publication de son chiffre d'affaires trimestriel. Le directeur financier, Pierre-François Riolacci a précisé que le groupe travaillait d'abord sur le refinancement de Veolia Transdev, mais comptait toujours signer un accord et boucler cette cession d'ici la fin de l'année.
Sur les trois premiers mois de l'année, les revenus du groupe ont progressé de 4,6 % (+ 3,4 % à données constantes) à 7,82 milliards d'euros grâce à ses activités dans l'eau (+ 3,6 % à données constantes) et l'énergie (+ 5,3 %), quand celle dans les déchets (- 0,9 %) a été à la peine. Les performances opérationnelles de Veolia s'inscrivent en revanche en recul, avec une capacité d'autofinancement opérationnelle, équivalent du résultat brut d'exploitation, en retrait de 3,1 % à 900,4 millions d'euros, notamment à cause d'une érosion contractuelle dans le secteur de l'eau en France.
Le résultat opérationnel récurrent est lui en repli de 12,2 % à 543,5 millions, notamment à cause de provisions liées à la mise en œuvre de son plan de restructuration, dont il a confirmé vendredi tous les objectifs. Ce plan vise à réduire la taille du groupe ainsi qu'à accroître la rentabilité après une année 2011 difficile financièrement et un début 2012 mouvementé, avec un putsch raté à l'encontre de son PDG. Sur 2012-2013, Veolia veut céder pour 5 milliards d'euros d'actifs, dont sa part dans Veolia-Transdev, pour ramener sa dette nette en dessous de 12 milliards d'euros. Depuis le début de l'année 2012, aucune cession n'a encore été réalisée, mais Veolia a annoncé avoir reçu des "offres indicatives" pour ses activités d'eau régulée au Royaume-Uni et de déchets solides aux États-Unis. Il compte boucler ces cessions d'ici la fin de l'année. Après 2013, le groupe compte faire croître son chiffre d'affaires (à périmètre constant) de plus de 3 % par an.

Transdev exploitera le ferry de Sydney

Par ailleurs, Veolia Transdev et l'australien Transfield Services ont remporté, via leur coentreprise Harbour City Ferries, le contrat d'opérateur de ferry de la métropole australienne de Sydney. Ce contrat, qui doit démarrer fin juillet 2012 pour une durée de sept ans avec option de prorogation, représente un chiffre d'affaires d'environ 800 millions de dollars australiens soit environ 630 millions d'euros. Il a été attribué par le gouvernement de l’État de Nouvelle-Galles du Sud à Harbour City Ferries qui devra assurer la gestion et la maintenance des services Sydney Ferries, soit une flotte de 31 bateaux et 37 quais. Le service est effectué par 560 collaborateurs et assure le transport de 14 millions de passagers par an. Né de la fusion de Veolia Transport et de Transdev, Veolia Transdev, exploite des réseaux de transport urbain en France, en Europe et en Australie. Transfield est une entreprise australienne de travaux publics et de maintenance opérant dans les secteurs des matières premières, de l'énergie, de l'industrie, des infrastructures, de la propreté et de la défense.

AFP

Vendredi 4 Mai 2012


Tags : transdev, veolia



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse