Deux nouvelles livraisons en Corée du Sud pour Maersk Tankers


Maersk Tankers vient de prendre livraison de deux nouveaux pétroliers en Corée du Sud. Les commandes font partie du programme de rénovation de la flotte de la filiale du groupe danois dans la mesure où les prix s'avèrent attractifs...


Le "Maersk Teesport", d'une capacité unitaire de 50.000 tpl © Maersk Tankers
Le "Maersk Teesport", d'une capacité unitaire de 50.000 tpl © Maersk Tankers
Maersk Tankers, la filiale transport pétrolier du groupe maritime danois, vient de baptiser dans le chantier naval sud-coréen Sundong de Tongdyong les "Maersk Teesport" et "Maersk Tianjing". Les deux navires, d'une capacité unitaire de 50.000 tonnes de port en lourd (tpl), vont rejoindre leur sistership le "Maersk Tangier", qui avait été livré le 5 février 2016.

10 navires commandés en Corée du Sud et 9 en Chine

Ces deux nouveaux pétroliers font partie du programme de renouvellement de la flotte de Maersk Tankers. En 2015, l'armateur avait déjà pris livraison auprès du chantier coréen de Sundong des "Maersk Tampa" et "Maersk Tacoma", les deux premiers navires de ce programme de rénovation.
D'ici quelques années, 20 % de la flotte sera remplacée par de nouvelles unités déjà commandées, a déclaré la direction de l'armement.
Une commande portant sur 10 navires a été passée auprès du constructeur naval coréen Sundong et 9 unités de tonnage moyen sortiront des chantiers chinois basés à Ningbo. Ces derniers seront livrés entre 2017 et 1018.
Navires neufs ou d'occasion... L'armateur danois explique qu'il est sans cesse en quête de bonnes opportunités. Du coup, il indique vouloir "contrôler de près le prix du marché" de manière à s'assurer que "les investissements réalisés le soient à bon prix".
"Au-delà du carnet de commandes, nous avons également remplacé quelques-uns de nos plus anciens navires par des unités d'occasion. Nous allons poursuivre la rénovation de notre flotte dès lors que nous serons persuadés que les prix seront de nouveau attractifs. Ils sont actuellement trop élevés", a indiqué Claus Grønborg, chef du département Développement chez Maersk Tankers.
L'armateur possède à ce jour une flotte de 156 navires, dont 82 en propriété, 24 affrétés à temps et 50 opérés dans le cadre de consortiums.

Vincent Calabrèse

Mardi 12 Avril 2016



Lu 340 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse