Deux plans de reprise pour Latécoère Aeroservices


Deux offres ont été présentées pour la reprise de la filiale maintenance aéronautique du groupe de construction français Latécoère. Celle de Grégoire Lebigot a les faveurs des salariés.


Le tribunal de commerce de Toulouse a examiné le 29 janvier deux offres de reprise de la société de maintenance d'avions Latécoère Aeroservices (LAS), contrôlée par la famille du pionnier de l'aviation, en redressement judiciaire depuis décembre 2012. Près de 145 salariés devront attendre la décision mise en délibéré au 14 février pour savoir si leur entreprise va survivre, au prix de plus de 50 licenciements prévus par l'offre la plus favorable déposée par Grégoire Lebigot, par ailleurs président de la société Vallière Aviation (pièces détachées d'avion) de Châteauroux.
Le comité d'entreprise avait rendu un avis favorable lundi soir à cette offre plutôt qu'à celle de l'entreprise STTF, qui propose de reprendre simplement les 15 employés de l'atelier de peinture de Montpellier, a déclaré le secrétaire du Comité d'entreprise Jérôme Cavier (Force Ouvrière). En marge de l'audience à huis clos, Grégoire Lebigot a précisé qu'il comptait reprendre 39 des 83 salariés de l'atelier de Cornebarrieu près de Toulouse et 54 sur 60 à Montpellier-Mauguio. Il entend "réduire les surcapacités, spécialiser le site de Toulouse dans l'entretien des avions régionaux ATR et celui de Montpellier dans les Airbus A320".

Actionnaire minoritaire

Le groupe d'équipements aéronautiques Latécoère est actionnaire à 30 %, mais c'est un partenaire dormant au côté de la famille Latécoère qui détient 70 % du capital et ne souhaite plus garder les rênes ni investir dans l'entreprise. LAS a perdu 6 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 21 millions en 2011, en particulier sous l'effet de la concurrence de sociétés installées dans des pays à bas coûts, de "problèmes de gestion" et en raison de la suppression d'un loyer d'un million d'euros que lui versait le groupe Latécoère, a indiqué le PDG sortant Jean-Jacques Pignères. Le groupe Latécoère avait décidé en 2009 de transférer vers ses sites de Toulouse et Gimont (Gers) des fabrications jusque là réalisées à Cornebarrieu.

AFP

Mercredi 30 Janvier 2013





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse