Dimotrans progresse sur les marchés à forte croissance


Pour l'année 2013, Dimotrans a enregistré un chiffre d'affaires de 180 millions d’euros, grâce à trois rachats : CMA International, Pyretransit et Phoenix.


Le siège social de Dimotrans à Pusignan © HTC
Le siège social de Dimotrans à Pusignan © HTC
2013 a été une "année difficile" avec un chiffre d’affaires qui a eu tendance à baisser à périmètre constant de 5 %. Cependant, en consolidé, le chiffre d’affaires de Dimotrans a atteint 180 millions d’euros contre 158 millions en 2012, enrichi par les rachats de CMA International, de la division Overseas et des activités douane et logistique de Pyretransit à Toulouse et de Phoenix fin décembre.
"Ces trois rachats devraient nous permettre d’arriver à 200 millions d’euros de chiffre d’affaires pour l’exercice qui sera arrêté au 31 mars 2015", anticipe Salvatore Alaimo, patron du groupe lyonnais. "Le rachat de Phoenix nous permet d’affirmer notre place en région parisienne où nous étions un peu petits par rapport à la dimension du bassin économique. Il renforce aussi notre position sur l’Europe du Sud et la Turquie". CMA (lots complets) gardera son nom tandis que Phoenix passera sous l’enseigne Dimotrans au 1er avril mais la filiale restera sous l’entité Phoenix bien connue en Afrique. Elle y a une activité spécifique notamment au Togo et au Bénin.

Cap sur les États-Unis en 2014

En 2014, le cap devrait être mis plus résolument sur les États-Unis et son marché qui se redresse et doit profiter à ses 310 millions d’habitants. Dimotrans dispose d’une antenne à Atlanta. Miami, New Jersey, entre autres villes, sont examinées…
En 2013, Dimotrans a effectué plusieurs transports de matériels pour des entreprises rhônalpines impliquées dans la réalisation des JO de Sotchi. Les transports ont été réalisés en camion et en avion. "Il faut connaître les réseaux. Nous avons des agents russes qui travaillent avec nous dans ce pays, le plus grand du monde avec lequel on travaille de plus en plus".

"Plus de souplesse dans la conduite des entreprises"


"Baisse des volumes, pression sur les marges, appels d’offres moins nombreux, rentabilité moindre des entreprises"… Salvatore Alaimo énumère des points noirs qui obligent les entreprises à serrer leurs structures pour suivre le marché, chacun essayant de comprimer les coûts à chaque niveau. La perte de la valeur ajoutée de certaines entreprises et leurs résultats se feront sentir sur les rentabilités. La reprise économique qu’on sent dans de nombreux pays ne touche pas la France. "Il faudrait plus de souplesse dans le fonctionnement des entreprises, des baisses de charges, ce serait un début pour relancer le dynamisme dans notre pays où les dépôts de bilan ont été révélateurs et importants en 2013".
Fourmillant toujours de projets, animant un groupe de 700 personnes, Salvatore Alaimo doit faire des choix. Président de Lyon Cargo Rail Express depuis son lancement en 2008, ne sollicitant pas de troisième mandat, il a récemment passé la main à Lionel Bessard, directeur des opérations d’Aéroports de Lyon. Celui-ci prend la présidence à titre provisoire pendant quelques mois. Il est important que le futur président ait le même profil que Salvatore Alaimo, issu du monde économique lyonnais côté "Clients" du futur service Carex. Salvatore Alaimo reste administrateur au sein du conseil d’administration de l’association. "Carex est un projet extrêmement intéressant, complètement réalisable mais complexe, car tout est à imaginer pour structurer un nouveau mode de transport". Pour les industriels et professionnels du transport, le projet n’avance vraiment pas aussi vite que souhaité… À suivre.

Annick Béroud

Jeudi 6 Mars 2014



Lu 621 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse