Dix-neuf contrats commerciaux entre la Grèce et la Chine


Dix-neuf contrats commerciaux entre la Grèce et la Chine, d'un montant total de 3,4 milliards d'euros, ont été signés jeudi 19 juin, premier jour de la visite du Premier ministre chinois, Li Keqiang, à Athènes, a annoncé le ministère grec du Développement économique.


© KRG Group
© KRG Group
"La Grèce peut devenir la porte d'accès de la Chine en Europe et le point de départ d'un couloir du commerce vers l'Europe", a affirmé le Premier ministre grec, Antonis Samaras, aux côtés de son homologue chinois. Le Premier ministre voit la Grèce comme un "nœud de communication" logistique faisant le "lien entre Europe et Moyen-Orient" via ses accès maritimes notamment. Cette visite de trois jours est censée déboucher sur la conclusion de 6,5 milliards d'euros de contrats tombant à point nommé pour une Grèce cherchant à renouer avec la croissance. Le niveau des investissements étrangers sera l'une des clés pour qu'Athènes atteigne le 0,6 % de croissance prévu dans son budget 2014 après six années de récession.
Les contrats commerciaux avec la Chine incluent des coopérations dans les secteurs de la marine marchande, l'énergie solaire, la construction, l'exploitation et la vente de marbre, de granit, de vin et d'huile d'olive. L'un des volets les plus importants consiste en un accord de prêts des banques chinoises aux armateurs grecs afin de faire construire dans les chantiers navals chinois au moins dix navires. Les armateurs grecs occupent la première place mondiale en termes de tonnage, les chantiers navals chinois comptent parmi les leaders mondiaux du secteur. Au-delà des accords commerciaux, l'intérêt de la Chine se porte également vers les infrastructures publiques de transport et les sociétés en cours de privatisation en Grèce.
Le Premier ministre a visité vendredi 20 juin le port du Pirée où le conglomérat chinois Cosco gère déjà depuis 2008 la concession de deux terminaux de transport de marchandises. Il partira ensuite en Crète où des ports et un aéroport suscitent l'intérêt des investisseurs de son pays. Li Keqiang a également manifesté l'intention de la Chine de "continuer à être un investisseur scrupuleux lorsque la Grèce procédera à une nouvelle émission d'obligations", après le retour réussi de celle-ci sur les marchés à moyen terme en avril dernier.

AFP

Vendredi 20 Juin 2014



Lu 95 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse