Dreamliner : reconstitution des conditions de l'incident


Depuis lundi 8 avril, sont effectués les derniers tests au sol du B787 qui avait dû effectuer le 16 janvier un atterrissage d'urgence au Japon, en essayant de reproduire les circonstances de l'accident pour recueillir un maximum de données.


© Boeing
© Boeing
Les autorités japonaises ont débuté la reconstitution des conditions de l'incident de batterie du Dreamliner. Quatre inspecteurs du bureau de la sûreté aérienne (JSTB) participent à ces essais, qui durent deux jours, sur cet avion exploité par la compagnie All Nippon Airways (Ana). Cet appareil avait dû se poser à Takamatsu après le déclenchement de plusieurs alarmes signalant un problème de batterie et la présence de fumée. "Nous allons raccorder une batterie du même type que celle qui a surchauffé et faire tourner le moteur afin de récolter des données techniques en reconstituant en partie les circonstances de l'accident", a expliqué un responsable. Cet essai vise à comprendre la cause de la surchauffe qui a conduit les autorités américaines et des autres régions du monde à interdire les vols de 787 jusqu'à ce que soit prouvée la sûreté de leurs batteries lithium-ion.
Parallèlement, Boeing a effectué vendredi 5 avril un dernier vol d'essai sur l'un de ses 787 en vue d'obtenir la certification des modifications apportées à ses batteries, à l'origine de l'interdiction de vol mondiale de l'appareil. Le constructeur aéronautique américain a proposé des solutions techniques pour obtenir cette nouvelle certification afin qu'il puisse reprendre les airs. Les cinquante B787 déjà livrés dans le monde (dont environ la moitié aux deux principales compagnies japonaises) sont cloués au sol et les livraisons interrompues à la suite de deux dysfonctionnements de batterie survenus coup sur coup en janvier et dont l'origine demeure inconnue. Ana et Jal ont indiqué vendredi qu'elles demanderaient des compensations à Boeing pour les désagréments subis à cause de cette immobilisation. Les deux grandes compagnies aériennes japonaises ont annulé respectivement plus de 3.600 et près d'un millier de vols entre le 16 janvier et le 31 mai.

AFP

Mardi 9 Avril 2013





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse