Droit d'alerte sur la situation de Fret SNCF


Les élus du comité central d'entreprise de la SNCF ont voté mardi 22 mai le déclenchement d'un droit d'alerte économique sur la situation de Fret SNCF, l'entité de transports de marchandises qui affiche un déficit chronique et cède des parts de marché, a-t-on appris auprès de la CFDT.


© RFF/Capa/Vincent Baillais (Toma)
© RFF/Capa/Vincent Baillais (Toma)
Le droit d'alerte a été déclenché au CCE sur la situation de Fret SNCF. "Le droit d'alerte est déclenché en raison de la situation très préoccupante de Fret SNCF et des déclarations de la direction sur le poids de la dette liée à cette activité qui ne serait plus supportable par le groupe", a indiqué Fabien Tosolini, porte-parole à la CFDT cheminots.
Selon le responsable syndical, les pertes de Fret SNCF ont été de près de 450 millions d'euros en 2011 pour un chiffre d'affaires avoisinant 1,2 milliard. "Nous constatons une légère reprise du transport de marchandises par le rail en 2011 mais Fret SNCF n'en bénéficie pas", a déploré M. Tosolini. Selon lui, entre 2009 et 2011, les parts de marché de Fret SNCF sont passées de 83 à 71 %, tandis que les filiales de la SNCF (dont VFLI) passaient de 2 à 11 % et les concurrents de la SNCF de 16 à 18 %.

L'effectif a chuté de 34 %

Année après année, Fret SNCF cumule des pertes, ce qui a conduit en 2009 à un énième plan pour réformer cette activité, confrontée depuis 2006 à la concurrence d'entreprises privées qui ont des coûts de personnel inférieurs. Depuis 2009, l'effectif de Fret SNCF a chuté de 34 %, passant de 12.850 à 8.500 à l'horizon fin 2012, du matériel a été cédé, des gares fermées et des trafics jugés non rentables abandonnés. Dans ce contexte, "les élus veulent des informations précises sur les projets de la direction concernant Fret SNCF", insiste Fabien Tosolini.

"450 millions d'euros de pertes en 2011"


Dans le cadre du droit d'alerte, une série de questions écrites portant sur la dette, la situation commerciale et sociale, l'exploitation et les perspectives vont être soumises à la direction qui devra y répondre avant le prochain comité central d'entreprise les 20 et 21 juin. "Nous espérons aussi une vraie politique en faveur du fret ferroviaire de la part du nouveau gouvernement", a ajouté le responsable CFDT.
Fret SNCF fait partie de Geodis, la branche de la SNCF regroupant les activités de fret routier, ferroviaire et de logistique. La SNCF plaide pour une harmonisation du cadre social entre les cheminots de Fret SNCF et ceux d'entreprises privées concurrentes (ECR, Colas, etc.) qui ont leur propre convention collective (environ 2.000 salariés).

AFP

Jeudi 24 Mai 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse