Dunkerque : 2014, une année de records


Conteneurs, roulier, fret et voyageurs transmanche, céréales... En 2014, Dunkerque affiche des records dans plusieurs filières. Avec un trafic de 47 millions de tonnes en hausse de 8 %, le port engrange aussi les bonnes nouvelles pour 2015 dont l'auto-liquidation de TVA à l'import. L'année pourrait cependant être moins active en raison de l'entretien d'un haut-fourneau par ArcelorMittal.


Stéphane Raison, président du directoire du GMPD © GPMD
Stéphane Raison, président du directoire du GMPD © GPMD
Après une hausse du trafic conteneurisé de 7 % en 2014, soit 2,9 Mt avec 312.000 EVP dont 57 % pleins (+ 6 %), le président du directoire du GMPD, Stéphane Raison, table sur une nouvelle progression cette année à hauteur de 330.000 EVP. "Une projection prudente", reconnaît-il d'autant qu'à partir de 2015, à l'instar de tous les ports français, Dunkerque bénéficiera de l'auto-liquidation de TVA à l'import. Fini donc l'écart de compétitivité sur lequel capitalisent les ports belges... sous conditions toutefois : "La liquidation est possible à travers un régime optionnel géré par la douane ouvert aux entreprises assujetties à la TVA qui dédouanent via une procédure de domiciliation unique (PDU)". De quoi faire grincer quelques dents chez les transitaires déjà échaudés par le menu Chargeur dans AP+ en test avec Roquette.
Au jeu des alliances, Dunkerque sort renforcé. Autour de CMA CGM, China Shipping et UASC, Ocean 3 proposera dès février une escale hebdomadaire à l'importation d'Asie*. "En Europe du Nord, la nouvelle ligne desservira Dunkerque en priorité qui gagne ainsi sept jours de transit-time par rapport à l'offre actuelle", souligne Stéphane Raison. Quant à l'absence du port dans le plan de transport de l'alliance 2M (Maersk Line et Mediterranean Shipping Company), elle est tempérée. Dunkerque y est néanmoins relié grâce aux services feeders MSC où la desserte export est désormais complétée par un départ import chaque semaine.

Navette ferroviaire doublée

Une projection prudente aussi au regard des dessertes terrestres du port. Opérée par Greenmodal, la navette ferroviaire sur Bonneuil-sur-Marne vient en effet d'être doublée portant sa capacité hebdomadaire à 180 EVP dans chaque sens. "Une troisième fréquence devrait être lancée cette année", anticipe Stéphane Raison. Côté fluvial, la gestion de la navette conteneurisée Nord Ports Shuttle (NPS) qui relie deux fois par semaine le Terminal des Flandres (TDF) du port à Lille et Dourges, a en outre été confiée au duo CFT-TDF. "Elle propose désormais une liaison de bout en bout incluant, de manière optionnelle, le pré et post-acheminement routier".
À moyen terme, soit à l'issue du projet stratégique 2014-2018, la prévision du trafic conteneurisé s'élève à près de 500.000 EVP grâce à l'optimisation du terminal à conteneurs. Prévu en 2017 et 2018, ce chantier créera un linéaire de quai continu de 2 km à 18 mètres de tirant d'eau, sur lequel TDF envisage l'ajout de deux portiques supplémentaires.

Transmanche, GNL, solides...

Porté par 570.000 camions et remorques (+ 13 %), 670.000 automobiles (+ 3 %) et 2,5 millions de passagers (+ 10 %) transmanche, le roulier bondit de 13 % (13,9 Mt). À l'heure du renouvellement du contrat d'usage et de la convention d'exploitation du terminal avec DFDS, le GPMD affiche là aussi ses ambitions. Représentant un investissement de 13 millions d'euros dont 10 financés par le port et 3 par DFDS, le terminal transmanche et ses accès routiers seront modernisés cette année.

"Plus de 39 millions d'investissement en 2015 contre 32 millions l'an passé"


Fin 2015 marque aussi l'ouverture du terminal méthanier et l'extension à 650 mètres du cercle d'évitage au Port Ouest. Mené de concert avec des travaux sur son chenal d'accès, cet aménagement facilitera les manœuvres des grands porte-conteneurs et vraquiers. En hausse de 9 % l'an passé (23,6 Mt), les vracs solides sont d'ailleurs sous les feux de l'actualité eux aussi : confirmation du rôle de hub du QPO pour les minerais (13,5 Mt, + 13 %) au service des usines d'ArcelorMittal, nouveau trafic de pâte à coke (875.000 tonnes par an escomptées) et consolidation des flux céréaliers (2,3 Mt, + 48 % !) avec Nord Céréales. Ici, 2015 marque l'arrivée d'un nouveau séchoir, le retour en force du rail à l'export et le projet d'importation de céréales et d'engrais. Ces annonces s'accompagnent de l'ouverture d'un Service d'inspection vétérinaire et phytosanitaire (Sivep) et d'un nouveau Poste d'inspection frontalier (Pif). Deux équipements au service aussi des flux conteneurisés reefer (706.000 tonnes, + 23 %) où le port entend conforter également son rôle de hub de transbordement vers le Nord de l'Europe, la Baltique et la Russie.
Comme ailleurs, les vracs liquides, en repli de 7 % à 5,6 Mt, contrastent enfin avec l'avalanche de records et les développements annoncés. Tout comme la prévision pour 2015 autour de 46 Mt en raison de la fermeture pour entretien d'un haut-fourneau d'ArcelorMittal cet été.

* Service FAL3 pour CMA CGM, AEX4 pour China Shipping et AEC7 pour UASC


Érick Demangeon

Vendredi 16 Janvier 2015



Lu 811 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse