Dunkerque inaugure son nouveau "Pif"


Avec près de 20 % des emplois régionaux spécialisés dans le stockage sous température dirigée, le port de Dunkerque renforce cette spécialité logistique avec l'ouverture d'un nouveau poste d'inspection frontalier. Visant 5.000 contrôles par an, cet investissement de 2 millions d'euros est cofinancé avec la Communauté urbaine de Dunkerque.


Le nouveau poste d'inspection frontalier sur le port de Dunkerque © GPMD
Le nouveau poste d'inspection frontalier sur le port de Dunkerque © GPMD
Après l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle et Le Havre, Dunkerque est le troisième hub logistique de France à disposer d'un Service d'inspection vétérinaire et phytosanitaire aux frontières. Situé au port Ouest, ce "Pif/Sivep" représente un investissement de 2 millions d'euros financé conjointement avec la Communauté urbaine de Dunkerque. "Premier port français pour l'importation de fruits et légumes en conteneurs, plateforme de groupage et d'éclatement des produits secs et frais, le port va pouvoir, grâce à cette structure, confirmer sa position de leader dans la filière des produits sous température dirigée", déclare Stéphane Raison, président du directoire du Grand Port maritime de Dunkerque. Placé sous l'autorité du Sivep central du ministère de l'Agriculture, le site regroupe l'ensemble des compétences vétérinaires et phytosanitaires nécessaires à l'importation de produits d'origine animale ou végétale. Il permettra de multiplier par cinq le nombre de lots traités à Dunkerque avec un objectif de 5.000 contrôles par an contre 1.000 actuellement. Ses agréments couvrent les "produits d'origine animale congelés, réfrigérés et à température ambiante destinés à la consommation humaine, les produits d'origine animale et végétale destinés à l'alimentation animale" et les "végétaux".

Une industrie stratégique

Selon la dernière analyse socio-économique réalisée par la CCI région Nord de France, le port de Dunkerque est à l'origine d'une valeur ajoutée de 3,7 milliards d'euros, et de 24.007 emplois dont 5.467 directs (+ 0,6 %). Lesquels rassemblent  les effectifs du transport maritime, transit, de la manutention portuaire, de l'entreposage, de la réparation navale et des services aux navires. Près de 20 % des emplois régionaux spécialisés dans le stockage sous température dirigée y sont localisés...

Érick Demangeon

Mardi 27 Octobre 2015



Lu 765 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse