Dunkerque : les diverses font jeu égal avec les solides en 2015


Les records du port de Dunkerque dans les céréales, le transmanche et les conteneurs n’ont pas suffi à compenser les pertes subies dans les vracs liquides et les minerais. Si le trafic se replie de 1 % en 2015, les perspectives 2016 sont favorables. Ponctuées par l’ouverture du terminal méthanier, elles s’appuient sur une politique tarifaire ajustée.


Avec 317.000 EVP, le port de Dunkerque a battu son record de conteneurs © GPMD
Avec 317.000 EVP, le port de Dunkerque a battu son record de conteneurs © GPMD
L’an passé à même époque, le port de Dunkerque anticipait la baisse de son activité en 2015. Douze mois plus tard, la prévision se vérifie avec un score de 46,6 millions de tonnes (Mt) en repli de 1 %. L’origine de cette évolution est différente toutefois. "Les charbons ont mieux résisté car la baisse, liée à l’arrêt du haut-fourneau n°2 d’ArcelorMittal pour entretien et modernisation pendant cinq mois, a été compensée par le trafic de pâte de coke à destination de la Lorraine", explique Stéphane Raison, président du directoire du GPMD. Au final, les charbons sont stables à 5,1 Mt, et devraient croître en 2016 grâce aux 100 millions d’euros investis par ArcelorMittal. Les minerais décrochent en revanche de 18 % (11,1 Mt). "La tempête de décembre 2014 a entraîné des dégâts sur l’engin de rechargement du quai à pondéreux ouest qui ont nécessité de longs travaux de réparation avec pour conséquence, la perte ponctuelle du trafic de transbordement vers Brême". L’ampleur du recul des liquides est la mauvaise surprise de l’exercice. À 4,25 Mt, leur chute de 25 % résulte de l’arrêt du raffinage des huiles par SRD, filiale de Colas, et d’un tassement général des autres filières locales consommatrices de vracs liquides.

Nouveau terminal transmanche

Face à ces pertes qui incluent aussi les "petits" vracs solides (- 7 % à 2,5 Mt), Dunkerque déclare plusieurs records comme dans les céréales. Leur augmentation de 32 % s’accompagne d’un développement des pré-acheminements ferroviaires et fluviaux. Sur 3 Mt traitées, 10 % ont ainsi emprunté le rail et 45 % la voie d’eau. La performance des céréales permet de limiter à 8 % la baisse globale des vracs solides (21,7 Mt).
De leur côté, les marchandises diverses s’apprécient de 15 % (20,6 Mt). Avec le bond de 33 % du fret conventionnel (1,4 Mt), le trafic transmanche décolle de 17 %. Malgré des conditions rendues complexes par l’afflux de migrants, il affiche un nouveau record à 16,3 Mt avec le passage de 698.000 camions et remorques (+ 21 %), de 814.000 voitures (+ 21 %), et de 3,2 millions de voyageurs (+ 26 %). Des scores que le GPMD et DFDS entendent consolider grâce au nouveau terminal transmanche opérationnel le 16 janvier prochain.
Avec 317.000 EVP, le troisième record concerne les conteneurs. De 2 %, leur progression est moins forte qu’escomptée cependant. Depuis le 24 juin, CMA CGM, membre de l’alliance Ocean 3 avec China Shipping et UASC a en effet réorganisé son offre Europe- Asie. Dunkerque figure désormais dans son service FAL 1 en lieu et place du FAL 3. Consolidant son trafic de conteneurs pleins (206.000 EVP, + 17 %), ce changement a eu pour conséquence de réduire le nombre de boîtes vides transbordées obligeant le port à se repositionner : "En 2016, nous réduisons jusqu’à 30 % nos droits de ports sur les marchandises transbordées". Un acte fort dans l’attente d’éventuelles modifications au sein de l’alliance Ocean 3 après la fusion annoncée entre China Shipping et Cosco, et le rachat de NOL par CMA CGM...

Ouverture du terminal méthanier

Mené avec le concours des autres professions portuaires, cet ajustement tarifaire touche également les taxes sur les navires pétroliers avec une baisse jusqu’à 35 %. Adossée à une capacité de stockage de 2,5 millions de m3 sous-exploitée, cette mesure vise à relancer les vracs liquides et à positionner Dunkerque en tant que place de trading.
L’année 2016 verra enfin la finalisation de deux projets majeurs : l’extension du cercle d’évitage au Port Ouest fin février, et l’ouverture du terminal méthanier. "L’escale du premier navire est prévue en mai. Suivra une montée en pression de six à sept mois. Son impact dans les tonnages 2016 sera donc faible mais significative dès 2017", souligne François Soulet de Brugière, président du Conseil de surveillance. Trois chantiers seront en outre lancés dès l’été : l’extension du quai des Flandres au Port Ouest (terminal à conteneurs), l’aménagement de la zone logistique DLI Sud et celui d’une station-service GNL terrestre. Le GPMD prévoit d’investir 47 millions d’euros en 2016, soit 10 millions de plus qu’en 2015.

Une troisième navette ferroviaire sur Paris
Lors de la présentation de ses résultats 2015 à Lille le 6 janvier, le GPMD a annoncé le lancement d’une troisième navette ferroviaire hebdomadaire avec Bonneuil-sur-Marne. Opérée par Greenmodal et tractée par VFLI, elle sera opérationnelle courant février. En sus des conteneurs dry, le chargement de reefers est à l’étude ainsi qu’une nouvelle ligne avec Strasbourg.

Érick Demangeon

Jeudi 7 Janvier 2016



Lu 1490 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse