Dunkerque veut s'imposer sur la route du Maghreb


Le port de Dunkerque propose cette année encore une liaison saisonnière reefer en provenance d'Agadir. Il espère rapidement devenir une plate-forme de transbordement des produits frais maghrébins vers la Russie et la Baltique.


© GPMD
© GPMD
Pour la troisième année consécutive, CMA CGM a lancé en novembre dernier sa liaison Agadir Express entre le Royaume chérifien et Dunkerque. Cette ligne saisonnière en conteneurs réfrigérés, qui fonctionne essentiellement à l'import, sert à convoyer les productions de fruits et légumes marocains vers la France et l'Europe du Nord, principalement la Belgique. Par ailleurs, l'armateur français propose un service conteneurisé à l'année entre le port nordiste et Casablanca, principalement utilisé pour l'export de matériaux de construction.

Des arguments dans la température dirigée

Le Grand Port maritime de Dunkerque (GPMD) met ainsi à profit une expertise dans le domaine des produits sous température dirigée acquise depuis la fin des années 90 avec l'arrivée de la banane antillaise. Cette activité lui a fait adapter ses installations : en plus de ses 700 prises reefer à quai, le GPMD bénéficie de grandes capacités de stockage, d'un volume de 40.000 m3 sous température négative et d'une surface de 37.000 m2 en ce qui concerne la température contrôlée positive. Le port bénéficie en outre d'une bonne capacité de redistribution. Il peut compter sur une offre abondante en transport routier, grâce aux retours à vide des camions frigorifiques approvisionnant la Grande-Bretagne, "ce qui permet d'obtenir des tarifs moins élevés", observe Daniel Deschodt, directeur commercial du port de Dunkerque.

"Développer l'activité de short sea shipping"


Ces arguments permettent au premier port français importateur de fruits et légumes en conteneurs de nourrir des ambitions continentales. Trois ans après le lancement du service Agadir Express, l'établissement affirme son "souhait de surfer sur la vague du froid et des produits à température dirigée" et il compte toujours se constituer en hub européen pour les importations de frais en provenance du Maroc. Sur ce créneau, son principal concurrent se nomme Rotterdam, premier port européen. "Nous proposons un port à taille humaine, nous sommes ainsi capables de répondre aux besoins des opérateurs de short sea. Par exemple, nous regroupons sur le même site les opérations de déchargement et de rechargement des navires ainsi que des plates-formes de cross docking", argue Daniel Deschodt.

Capter le trafic destiné à la Russie

Le port nordiste entend s'appuyer sur ses services de feedering avec la mer Baltique pour jouer le rôle de "plate-forme de transbordement des produits du Maghreb" et notamment devenir le partenaire privilégié de la Russie pour ses importations de viande et de fruits et légumes. "La Russie est un grand importateur de produits marocains mais privilégie pour le moment d'autres circuits d'approvisionnement, avec les ports du Nord de l'Europe".
Daniel Deschodt espère concrétiser cet objectif dès la prochaine campagne, "pour autant que le service soit reconduit par l'armateur". Reste à achever de convaincre les importateurs russes. Pour cela, le port de Dunkerque a notamment participé au salon du transport et de la logistique Transrussia la dernière semaine d'avril et sera présent au World Food en septembre prochain, deux événements organisés à Moscou.

Dunkerque relié à Tanger à l'Inde et au Moyen-Orient

Dès le 10 juin, CMA CGM ajoutera Dunkerque aux escales de son service "Epic", qui relie le sous-continent indien et le Moyen-Orient à l’Europe, via Tanger. Le service est opéré avec huit navires de 5.700 EVP et touche Port Qasim (Karachi), Nhava Sheva, Mundra, Djeddah, Malte, Tanger Med, Southampton, Rotterdam, Hambourg, Anvers, Dunkerque, Le Havre, Port Saïd, Khor Fakkan, Djebel Ali et Port Qasim. Dunkerque est déjà relié à Casablanca et Agadir par CMA CGM, tandis que MSC lui offre des liaisons avec l'Algérie (Alger, Béjaia et Skikda) et la Tunisie (Tunis).

Franck André

Lundi 23 Avril 2012





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 25 Avril 2012 - 12:40 Tanger Med multiplie les sources de croissance


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse