Ébauche d'une politique fluviale européenne


Réunis à Paris mercredi 7 novembre, les membres du programme "Waterways Forward" ont rendu leurs conclusions sur la place des voies navigables dans le cadre du plan Europe 2020. Onze recommandations ont émergé de cette rencontre.


Ébauche d'une politique fluviale européenne
Les dix-sept membres du programme "Waterways Forward" viennent de soumettre leurs recommandations en vue d'intégrer les voies fluviales dans le plan Europe 2020. Composé en majorité de gestionnaires de réseaux issus de treize pays, dont Voies navigables de France (VNF) pour la France, ce groupe a étalé ses travaux cofinancés par le fonds Interreg IVC sur trois ans.

Onze recommandations

Si les enjeux économiques, sociaux et environnementaux des voies à petit gabarit font l'objet d'une attention particulière, l'approche se veut globale et multifonctionnelle à travers onze recommandations. Dans cette ébauche d'une politique fluviale européenne, plusieurs de leurs propositions concernent le transport de marchandises.

"Vers l'élaboration d'un Livre blanc"


En faveur d'une harmonisation réglementaire, l'accent est mis sur l'intégration des voies navigables dans la politique maritime européenne, et notamment sur l'amélioration de l'interface avec les ports. L'innovation consacrée à la logistique fluviale est également privilégiée dans les futures programmes de financement européens en distinguant le potentiel des voies à petit gabarit.
Sont ainsi valorisés la conception des navires de même que les moyens de manutention et de gestion des infrastructures associés avec pour objectifs d'accroître l'efficacité des chaînes logistiques porte à porte, le report modal et la réduction des coûts.
À ce titre, "un soutien spécifique devrait être accordé pour la construction de centres multimodaux reliant les différents modes, y compris le transport maritime à courte distance", souligne la sixième recommandation. Celle-ci évoque également la nécessité de définir des règles de concurrence équitables entre tous les modes terrestres.
En termes de gouvernance des réseaux enfin, le groupe "Waterways Forward" ne préconise aucune solution type entre système centralisé ou non, privé ou public. En sus du programme Naïades dans le transport de fret, il préconise en revanche l'établissement de lignes directrices voire d'un Livre blanc pour fixer les grandes orientations communes à toutes les organisations en place en Europe.

Érick Demangeon

Jeudi 8 Novembre 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse