Ebola laissera des séquelles sur l'économie



Le 21 août, le Sénégal et l'Afrique du Sud ont fermé leurs frontières © Senegal Airlines
Le 21 août, le Sénégal et l'Afrique du Sud ont fermé leurs frontières © Senegal Airlines
Marchés désertés, champs en jachère, activités minières perturbées, vols annulés : l'épidémie d'Ebola qui frappe l'Afrique de l'Ouest va laisser des traces durables sur l'économie des pays touchés, déjà vulnérables. Cette épidémie sans précédent a déjà fait au moins 1.350 morts, essentiellement au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée, des pays parmi les plus pauvres du monde. "L'épidémie d'Ebola n'est pas seulement une crise de santé publique, mais une crise économique qui touche de nombreux secteurs d'activité", a alerté le président de la Banque africaine de développement (Bad), Donald Kaberuka, en annonçant cette semaine un fonds de 45 millions d'euros pour les pays concernés. Plus l'épidémie dure, plus les facteurs psychologiques joueront sur les acteurs économiques, préviennent les experts. Selon Philippe Hugon, directeur de recherche chargé de l'Afrique à l'Institut de relations internationales et stratégiques (Iris), "le principe de précaution aura pour effet une baisse de la production car les économies ouest-africaines sont très dépendantes des grands groupes pour exporter leurs matières premières". "Tout dépend si cela reste conjoncturel ou si l'épidémie continue de s'accroître de manière durable", précise-t-il. ArcelorMittal a ainsi annoncé le 8 août la suspension d'un chantier d'agrandissement de la mine de minerai de fer de Yekepa et du terminal portuaire de Buchanan, au Liberia, les entreprises sous-traitantes ayant invoqué la "force majeure" et évacué leurs employés.
L'épidémie risque de "renforcer l'idée que la Guinée, la Sierra Leone ou le Liberia sont des pays où il est dangereux de vivre - à cause des maladies comme le sida ou Ebola - et donc d'investir", ajoute Philippe Hugon, insistant sur les annulations de vols, qui ralentissent les échanges. La Sierra Leone n'est plus desservie que par trois compagnies internationales, et la Guinée, par cinq.

Pénuries alimentaires

Dans le secteur de l'agriculture, Philippe De Vreyer, spécialiste de l'économie en Afrique de l'Ouest et professeur à Paris Dauphine, doute que le nombre de victimes soit de nature à "avoir un impact sur l'offre de main-d'œuvre". Mais il prévoit des comportements économiquement nocifs : "Les gens vont de moins en moins se déplacer. Par exemple, celui qui a l'habitude de vendre ses légumes au marché local va décider de rester chez lui. Les gens ne seront pas approvisionnés, et ainsi de suite". Dans les régions de Sierra Leone et du Liberia sous quarantaine, des plantations de cacao et de café sont à l'abandon, les cultivateurs craignant désormais de s'éloigner de chez eux. Dans le même temps sont apparues des pénuries alimentaires, en particulier de riz, les négociants renonçant à s'approvisionner à cause des aléas des déplacements. Au Nigeria, premier producteur pétrolier du continent, les activités d'extraction dans le delta du Niger, à un millier de kilomètres de Lagos (où ont été circonscrits les quinze cas identifiés), n'ont pas été significativement affectées. La première puissance économique d'Afrique est le pays le moins touché parmi ceux affectés par la maladie, avec cinq morts recensés. Mais, selon Bismarck Rewane, le patron de Financial Derivatives Company, dont le siège est à Lagos, "les réservations d'hôtel ont baissé de presque 30 % ce mois-ci, tout comme les commandes de nourriture et de boisson pour les grands rassemblements, comme les mariages et les funérailles".

Le Sénégal et l'Afrique du Sud ferment leurs frontières

Le Sénégal a fermé jeudi 21 août ses frontières avec la Guinée, plus de trois mois après les avoir rouvertes. "Cette mesure est étendue aux frontières aériennes et maritimes pour les aéronefs et navires en provenance de la République de Guinée, de la Sierra Leone et du Liberia", précise le ministère de l'Intérieur. Les postes frontaliers officiels avec la Guinée sont situés dans le Sud et le Sud-Est du pays. Le Sénégal avait fermé ses frontières terrestres avec la Guinée du 30 mars au 6 mai, les rouvrant "en raison de l'évolution positive de cette épidémie", selon le ministre de l'Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo.
De son côté, l'Afrique du Sud va fermer ses frontières aux voyageurs venant de trois pays "à haut risque" touchés par le virus Ebola - Guinée, Liberia et Sierra Leone -, "sauf si le voyage est considéré comme absolument essentiel", a annoncé le gouvernement du pays jeudi 21 août. L'Afrique du Sud n'a pas été touchée par le virus Ebola. Des appareils prennent la température des passagers débarquant à l'aéroport de Johannesburg, le plus important d'Afrique, qui est une plateforme de correspondance majeure pour tout le sud du continent.

Zoom Dosso

Vendredi 22 Août 2014



Lu 67 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse