Ebola : vol Air France vers la Guinée annulé samedi 18 octobre



Le Nigeria est parvenu lundi 20 octobre à se débarrasser d'Ebola © Air France
Le Nigeria est parvenu lundi 20 octobre à se débarrasser d'Ebola © Air France
Le vol Air France pour Conakry a été annulé samedi 18 octobre, l'appareil n'ayant pas pu décoller de Paris à cause du cas suspect d'Ebola détecté lors des premiers contrôles sanitaires sur le sol français. Un seul avion assure la liaison entre Roissy et la Guinée pour Air France. Il a dû être "désinfecté en vertu du principe de précaution", a expliqué un porte-parole de la compagnie.
Des syndicats d'hôtesses et de stewards d'Air France avaient exigé vendredi 17 octobre "la fermeture de la desserte de Conakry" en Guinée, inquiets d'un "risque grave de propagation de l'épidémie". L'Unsa et le SNPNC-FO, syndicats des personnels navigants et commerciaux (PNC) représentatifs à Air France, réclament la "fermeture de la ligne de Conakry jusqu'à ce que l'épidémie du virus Ebola soit complètement maîtrisée". L'intersyndicale, qui s'appuie sur la décision prise par d'autres compagnies (British Airways et Emirates) de suspendre cette ligne, "dénonce la scandaleuse obstination" d'Air France, qui leur a fourni "une simple paire de gants" en guise de protection.
Par ailleurs, la Belgique a mis en place lundi 20 octobre des contrôles sur les voyageurs venant de pays touchés par Ebola, après la France et le Royaume-Uni. La température des quelque 200 passagers du vol de la compagnie Brussels Airlines en provenance de Conakry via Freetown a été contrôlée à leur arrivée à l'aéroport de Bruxelles-Zaventem vers 4 h 15, et ils ont dû remplir un formulaire de l'Organisation mondiale de la santé. La Belgique est avec la France le seul pays européen à assurer des dessertes directes avec le centre de l'épidémie en Afrique. Brussels Airlines assure des vols le lundi et le jeudi vers Conakry, en Guinée, avec une étape à Freetown, au Sierra Leone, et le mardi et le samedi vers Monrovia, au Liberia.
Air Côte d'Ivoire, la compagnie nationale ivoirienne, a pour sa part annoncé vendredi 17 octobre qu'elle reprendrait lundi 20 octobre ses vols vers la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone, suspendus en août par Abidjan par crainte d'une propagation du virus. La desserte de Conakry se fera trois fois par semaine, quand une rotation Abidjan-Freetown-Monrovia-Abidjan aura lieu le dimanche, a fait savoir la compagnie. La Côte d'Ivoire avait décidé le 11 août de suspendre tous les vols avec les pays touchés par l'épidémie d'Ebola. Douze jours plus tard, elle avait fermé ses frontières terrestres avec la Guinée et le Liberia, une mesure encore en vigueur même si, début septembre, les autorités ont annoncé l'ouverture de couloirs humanitaires.
Le Nigeria est enfin parvenu lundi 20 octobre à se débarrasser d'Ebola. L'OMS a déclaré la fin officielle de l'épidémie au Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique, au terme d'une période de 42 jours - soit deux périodes d'incubation de 21 jours - depuis la confirmation du dernier cas. "Il s'agit d'une réussite spectaculaire qui montre au monde entier que l'Ebola peut être stoppé", a déclaré à Abuja le représentant de l'OMS au Nigeria, Rui Gama Vaz. La réaction très rapide des autorités et le déploiement d'équipes chargées de surveiller toutes les personnes entrées en contact avec des malades ont été des éléments-clés pour stopper la chaîne de contamination. Vingt cas au total ont été dénombrés, dont huit morts, sur une population de 170 millions.

AFP

Lundi 20 Octobre 2014



Lu 53 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 15:56 Grèce : les marins en grève contre l'austérité €

Mardi 22 Novembre 2016 - 13:20 40.000 Nigérians demandent des comptes à Shell €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse