Ecoslops lance son entrée en Bourse


L'entreprise française Ecoslops, spécialisée dans la production de carburants à partir de résidus pétroliers maritimes, a lancé son entrée en Bourse qui doit lui permettre de lever autour de 14 millions d'euros avec une première cotation prévue le 17 février.


Les déchets pétroliers des navires sont désormais valorisables © Franck André
Les déchets pétroliers des navires sont désormais valorisables © Franck André
Le 4 février, la société française Ecoslops a été introduite en Bourse. Elle a fixé pour son offre publique une fourchette de prix comprise entre 16,65 euros et 20,35 euros par action, correspondant à une augmentation de capital de 12,6 millions à 15,4 millions d'euros. Créée en 2009, la société française a mis au point une technologie innovante qui permet de produire à partir de ces déchets un carburant de qualité suffisante pour être réutilisé par les navires.
Les actionnaires actuels se sont déjà engagés à y souscrire pour 2,8 millions d'euros, "par compensation de créance", précise la société. En cas d'exercice de la clause d'extension et de l'option de surallocation, le montant de l'opération pourra atteindre entre 16,6 millions d'euros et 20,3 millions d'euros. Ces fonds doivent principalement "contribuer au financement de nouvelles unités industrielles", Ecoslops projetant de signer "trois nouveaux projets à horizon 2017".

Trois projets portuaires

Créée en 2009, l'entreprise dispose depuis septembre dernier d'une usine dans le port portugais de Sinès, d'une capacité de production de 19.200 tonnes de carburant maritime recyclé par an, à partir de "slops". Ces résidus pétroliers maritimes proviennent des salles de machines des navires, des lavages des cuves des pétroliers et des eaux polluées de fonds de cale. Jusqu'ici, ils étaient incinérés ou servaient éventuellement de combustible pour des sites industriels comme les cimenteries. Deux autres "projets avancés d'installations" sont mentionnés, à Abidjan et à Singapour.
La clôture de l'offre est prévue le lundi 16 février au soir, pour une fixation définitive du prix et une première cotation sur Alternext, le marché de la Bourse de Paris dédié aux PME, le mardi 17.

AFP

Mercredi 4 Février 2015



Lu 179 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse