Embargo russe : mesures pour soutenir pêches et nectarines



L'UE produit chaque année 2,5 millions de tonnes de pêches et 1,2 million de nectarines © Unitec
L'UE produit chaque année 2,5 millions de tonnes de pêches et 1,2 million de nectarines © Unitec
La Commission européenne va prendre des mesures exceptionnelles pour soutenir le secteur des pêches et des nectarines, affecté par l'embargo imposé par Moscou aux produits agroalimentaires européens. Au cœur d'une âpre bataille de concurrence entre la France, l'Italie et l'Espagne, ce secteur a aussi souffert récemment d'une météo défavorable. "Suite à la récente baisse des prix sur les marchés des pêches et des nectarines, une action urgente est nécessaire. Je propose aujourd'hui que la Commission européenne prenne des mesures rétroactives immédiates visant à réduire l'offre et à favoriser la demande", a affirmé le commissaire européen en charge de l'Agriculture, Dacian Ciolos. Il s'agit notamment d'accroître de 5 à 10 % le volume de fruits autorisés à être retirés du marché et distribués gratuitement. Des mesures exceptionnelles seront également prises pour soutenir les producteurs individuels, a fait savoir la Commission. La décision formelle sera prise dans les prochaines semaines, mais elle s'appliquera rétroactivement à partir de ce lundi 11 août.
Prendre ces mesures était "déjà sur la table la semaine dernière, mais l'annonce de restrictions à l'importation par Moscou risque d'aggraver encore la situation du marché des pêches et des nectarines et a accéléré la nécessité d'une action", souligne la Commission. "Je n'hésiterai pas à agir et à utiliser le nouveau cadre de la PAC pour fournir en temps voulu et de manière proportionnée un soutien aux marchés en difficulté. Ce premier pas est un signal", a insisté Dacian Ciolos. "Nous suivons de près les marchés et je n'hésiterai pas à faire de même pour aider d'autres secteurs dépendants des exportations vers la Russie, si nécessaire".
Moscou a décrété pour un an un embargo sur les productions agroalimentaires en provenance d'Europe et d'Amérique du Nord notamment, comme représailles aux sanctions qui la visent pour son soutien aux séparatistes ukrainiens. Avant même l'embargo imposé par Moscou aux produits agroalimentaires européens, les pêches et les nectarines étaient un secteur en difficulté, en raison de conditions météo "particulièrement défavorables cette année", à savoir un printemps doux qui a dopé la production, suivi d'un été frais et humide où la consommation de ces fruits a nettement ralenti.

AFP

Mardi 12 Août 2014



Lu 86 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse