Emirates SkyCargo : "Préserver une grande agilité sur un marché volatil"


Avec un chiffre d’affaires de trois milliards de dollars US et 2,5 millions de tonnes transportées au cours de l’exercice 2015-2016, Emirates SkyCargo est la première compagnie mondiale de fret aérien après Fedex et UPS. Desserte de la France, pharmaceutique, évolution du réseau… Nabil Sultan, son président, partage ses réflexions.


© Emirates
© Emirates
Quelle est aujourd’hui l’offre proposée par Emirates SkyCargo en France ?
La compagnie opère 32 vols par semaine entre la France et Dubaï. Une offre soutes est proposée au moyen de B777 et d'A380 sur les aéroports de Paris-Charles-de-Gaulle, Lyon et Nice. Elle est complétée par deux freighters B777 desservant Paris-CDG et Lyon. À Dubaï, Emirates dispose de deux hubs reliés en moins d’une heure par un service camionné 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 : Dubai International Airport (DXB) qui traite les vols passagers, et Dubai World Central (DWC) pour les vols tout cargo.

Envisagez-vous une évolution de cette offre en France ?
Dans l’immédiat, une partie de l’activité lyonnaise est reportée sur Genève. Cet exemple illustre l’organisation de notre réseau en Europe. Nos capacités mutualisées déployées sur les plus grandes plateformes aéroportuaires européennes permettent de répondre à une demande très fluctuante. Garante de réactivité et de flexibilité au service de nos clients, cette organisation s’appuie sur les soutes de nos vols passagers et une flotte de 15 freighters (13 Boeing 777F et 2 Boeing 747-400ERF) complétée, au besoin, par une offre charter qui assure 15 % de nos trafics fret.

"70 % de notre fret est transporté en soutes et 30 % avec notre flotte cargo"

Nabil Sultan, vice-président d'Emirates en charge d'Emirates SkyCargo © ED
Nabil Sultan, vice-président d'Emirates en charge d'Emirates SkyCargo © ED

La filière pharmaceutique est présentée comme un des secteurs à fort potentiel pour le fret aérien, comment l’offre d’Emirates SkyCargo se démarque-t-elle sur ce segment ?
Le 18 septembre dernier, Emirates SkyCargo a inauguré de nouvelles installations dédiées aux produits pharmaceutiques à Dubaï International Airport (DXB). Baptisées Emirates SkyPharma, elles offrent une surface de 4.000 m2 composée de plusieurs zones à température dirigée (entre 2 et 8°C et entre 15 et 25°C) ainsi que 88 positions de stockage individuelles à température dirigée. Le tout est intégré à un système automatique de handling des palettes et conteneurs aériens, et à des quais de chargement et de déchargement également sous température dirigée. Ces installations complètent le "hub pharma" existant de 4.600 m2 à Dubaï World Central (DWC). Consolidées, ces surfaces constituent le plus grand hub mondial dédié aux produits pharmaceutiques.

Quelle est la certification privilégiée pour ces installations ?
Sur la base d’un sondage réalisé auprès de nos clients de la filière, nous avons opté pour la certification GDP. Elle récompense la conformité aux directives de bonnes pratiques de distribution de l'Union européenne pour les produits médicaux destinés aux êtres humains. Délivré après audit par Bureau Veritas, le certificat couvre les activités des deux sites ainsi que le transport routier sous douane entre les deux aéroports. En parallèle, nous demandons à nos fournisseurs de handling sur les autres aéroports mondiaux de s’engager dans des démarches de certification analogues. À Paris par exemple, notre handler WFS a le projet d'obtenir la certification CEIV Pharma Iata.

Quelles sont les évolutions de votre réseau mondial ?
Notre réseau passagers connaît une forte croissance et déploie une offre soute très dense à travers le monde. Tel est le cas par exemple en Afrique où après des développements à l’Est du continent, nous renforçons nos positions en Afrique du Nord et de l’Ouest. En parallèle, nous affectons nos capacités tout cargo et charter selon les demandes du marché comme récemment au Vietnam et à Hong Kong.

Érick Demangeon

Lundi 7 Novembre 2016



Lu 510 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 13:05 L'aéroport de Sainte-Hélène, bouée de sauvetage €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse