Emirates continue de conforter sa place en France


Le transporteur aérien Emirates vient de célébrer sur l'aéroport Nice-Côte d'Azur les 20 ans de présence de la compagnie en France. Thierry Aucoc, directeur pour l’Europe et la Russie chez Emirates et Thierry de Bailleul, directeur France, réfléchissent à la manière dont la compagnie va pouvoir poursuivre son essor sur la plateforme niçoise.


© Emirates
© Emirates
Juillet 1994, le transporteur dubaïote Emirates ouvrait Nice-Dubaï via escale à Rome dans le scepticisme général avec trois vols par semaine. Assurant aujourd’hui un vol quotidien, avec un B777-300ER pour 360 passagers et 25 tonnes de fret, la compagnie fait partie des acteurs de tout premier rang pour la plateforme niçoise. Elle transporte 220.000 passagers dont 13 % en première classe et classe affaires, et plus de 7.600 tonnes de fret. Dans ce dernier secteur, Emirates en est devenu pour cet aéroport le leader des opérateurs. Un trafic remarquable si on le compare aux trois liaisons quotidiennes depuis Paris (14.000 tonnes fret sur l’année) et les cinq rotations par semaine au départ de Lyon (6.000 tonnes). À Nice, il emploie quatorze salariés, dont quatre pour Emirates SkyCargo. "Les principales marchandises transportées depuis Nice vers Dubaï sont les huiles essentielles et les matières aromatiques issues des producteurs grassois, des pièces d’hélicoptère (Eurocopter), ou des réactifs de laboratoires", précise Pierfrancesco Carino, directeur commercial France Sud pour Emirates.
Au plan national, le fret traité par le transporteur est plus diversifié puisqu'il traite des vêtements, des textiles, du cuir, des produits pharmaceutiques, de l’électronique et du vin. Emirates figure également parmi les grands acteurs du fret sur l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. Le vol au départ de Nice est utilisé par les entreprises pour la desserte du vaste marché Asie-Pacifique en pleine croissance via le hub désormais incontournable de Dubaï qui offre un éventail de 142 destinations.

Un fret diversifié au plan national


Dans l'avenir, le transporteur aérien mettra à Nice les moyens nécessaires à accompagner la croissance de son activité. Il a en effet enregistré un trafic en hausse de 6,8 % en cumul depuis le début de l’année. Emirates pourrait soit envisager un second vol quotidien, soit remplacer le B777 par un appareil plus important tel un A 380. Mais la compagnie est consciente de la difficulté à obtenir des droits de trafics.
Au niveau mondial la compagnie transporte 2,3 millions de tonnes de fret pour un chiffre d’affaires de près de 3 milliards de dollars. Si, en France, elle dessert Paris, Lyon et Nice, en Europe elle poursuit son développement. "Nous avons ouvert la Suède et l’Ukraine et en septembre prochain nous atterrirons en Belgique et en Norvège. On a remplacé un 777 par A 380 (517 sièges) sur Zurich et l’on a deux A380 en quotidien pour Moscou", explique Thierry Aucoc, directeur pour l’Europe et la Russie .

Michel Bovas

Jeudi 19 Juin 2014



Lu 285 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 14:36 Bombardier livre son premier CS300 à Air Baltic €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse