Emploi : comptes propre et public font jeu égal en supply chain


1,6 million d’emplois, soit près de 11 % des postes salariés en France. En partenariat avec Aslog, TLF, FNTR et le Pôle d’intelligence logistique, Pil’es, le Panorama de l’emploi supply chain confirme le poids socio-économique de la filière. Comptes propre et public sont au coude-à-coude.


Partenaires du Panorama de l’emploi supply chain : Thierry Gruniaux (FNTR), Nancy Noël (TLF), Sébastien Teot (Pil’es), Jean Damiens (Aslog) et Claude Samson (Afilog) © Érick Demangeon
Partenaires du Panorama de l’emploi supply chain : Thierry Gruniaux (FNTR), Nancy Noël (TLF), Sébastien Teot (Pil’es), Jean Damiens (Aslog) et Claude Samson (Afilog) © Érick Demangeon
Lors des travaux préparatoires de la stratégie France Logistique 2025, le manque de données précises sur le poids socio-économique de la filière avait été identifié. Présenté à Paris le 15 décembre, le Panorama de l’emploi supply chain apporte un nouvel éclairage. "Il vise à prendre la mesure de l’importance sociale de la logistique, d’en apprécier la variété et de contribuer aux travaux en cours dont ceux menés par France Logistique 2025", introduit Claude Samson. Réalisé par le consultant Jonction avec la FNTR, TLF, l’Aslog et Pil’es, il évalue le nombre d’emplois salariés privés dans le secteur à 1,6 million.

"Plus de 60 % ont entre 40 et 60 ans posant la question de la pénibilité et du renouvellement des postes"


"Soit à près de 11 % des postes salariés français", précise le président d’Afilog. Pour arriver à ce résultat, le cabinet d’études consolide les emplois du compte propre et du compte public en y appliquant quelques ajustements. Au compte public, la masse salariale du segment "Poste-courrier" est pondérée à 0,63. Il inclut le déménagement et les activités Conditionnement-Emballage. Sont exclus en revanche les services auxiliaires des transports aériens consacrés, en majorité, au traitement de bagages. Pour le compte propre, le recensement s’inspire des 24 métiers transport-logistique de l’Insee. Ils sont enrichis des assistants Achat et des fonctions supports sur la base d’un ratio moyen de 4 % pour l’administration des ventes (ADV) et les tâches de secrétariat, et de 2 % pour l’informatique.

Potentiel d’externalisation ?

Sur cette base, le panorama arrive à 1,285 million d’emplois dans les métiers du transport et de la logistique dont 40 % dans le compte public… et 60 % dans le compte propre. Pour les fonctions supports, le premier totalise 292.000 postes contre 30.000 seulement pour le second. Au final, sur les 1,6 million de postes obtenus, comptes public et propre font jeu égal. "Les pouvoirs publics doivent en tenir compte", souligne Claude Samson. La répartition spatiale des emplois suit la dorsale logistique nationale Lille-Paris-Lyon-Marseille. Trois autres pôles se distinguent également : Sud Bretagne-Nord Pays de Loire, Normandie et Alsace. Selon les régions, la part de l’emploi supply chain représente entre 7,6 % et près de 14 % des postes salariés. Dans chacune, le poids du compte propre varie entre 42 et… 54 % ! En Paca par exemple, 130.000 emplois sont comptabilisés, concentrés sur une frange littorale et les grands bassins de consommation, soit 13 % des postes salariés régionaux. Plus de 42 % sont dans le compte propre.

Tensions à venir

Le Panorama livre aussi une série d’indicateurs. Le plus préoccupant est celui de la pyramide des âges. Plus de 60 % des effectifs ont entre 40 et 60 ans posant la question de la pénibilité et du renouvellement des postes. Autres mesures : 81,5 % sont des hommes, 80 % des ouvriers et employés, 85 % des emplois sont des CDI à plus de 93 % en temps complet. Enfin, 39 % exercent dans des services marchands, un quart dans l’industrie, 32 % dans le commerce et 4 % dans le BTP. L’intérim est évalué à 100.000 postes au total.

Érick Demangeon

Jeudi 22 Décembre 2016



Lu 730 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 15 Novembre 2017 - 11:41 Gefco France modernise sa plateforme de Vénissieux


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse