En Chine, forte accélération de la production industrielle


La production industrielle chinoise a connu une forte accélération en novembre, bien plus marquée qu'attendu et mettant un terme à plusieurs mois d'essoufflement, les ventes de détail continuant par ailleurs de croître avec vigueur - alors que Pékin intensifie ses mesures de relance pour doper l'activité dans la deuxième économie mondiale.


Le secteur industriel chinois reste miné par les surcapacités © Compart Trading
Le secteur industriel chinois reste miné par les surcapacités © Compart Trading
La production industrielle en Chine a gonflé le mois dernier de 6,2 % sur un an, contre une hausse de 5,6 % en octobre, a indiqué samedi 12 décembre le Bureau national des statistiques (BNS). Soit sa plus forte progression depuis juin, bien au-delà de la prévision médiane des analystes sondés par Bloomberg Newswires (+ 5,7 %). Ce sursaut intervient après trois mois consécutifs de très vif ralentissement. Le secteur industriel chinois reste miné par les surcapacités, sur fond de demande intérieure et internationale terne - comme en témoigne un nouveau plongeon du commerce extérieur le mois dernier -, de stagnation persistante de l'immobilier, et de contractions répétées de l'activité manufacturière.
L'embellie de novembre pourrait suggérer que les diverses mesures de relance adoptées par Pékin font partiellement effet. La banque centrale chinoise a ainsi abaissé fin octobre ses taux d'intérêt pour la sixième fois en l'espace d'un an, pour favoriser l'octroi de crédits bancaires. De même, le gouvernement a accordé des rabais fiscaux aux entreprises, promis de renforcer ses dépenses d'investissement, et réduit les taxes à l'achat sur les voitures – ce qui pourrait expliquer la forte progression de la production du secteur automobile le mois dernier.

Les investissements gonflent de 10,2 %

Quant aux investissements en capital fixe, qui traduisent les dépenses dans les infrastructures, ils ont gonflé de 10,2 % sur un an durant les onze premiers mois de l'année, selon le BNS. Autre chiffre encourageant dévoilé samedi 12 décembre : les ventes au détail, baromètre des dépenses des ménages chinois, ont augmenté en novembre de 11,2 % sur un an, leur rythme de progression le plus rapide depuis décembre 2014.
Ce chiffre, qui ressort au-delà des attentes des analystes (+ 11,1 %) et du niveau d'octobre, a bénéficié du coup de pouce du "Jour des célibataires", surnom donné au 11 novembre et prétexte à une surenchère de promotions sur les sites de vente en ligne. Les internautes chinois ont dépensé ce seul jour-là l'équivalent de 13,3 milliards d'euros, sur les plateformes de vente du géant du secteur Alibaba, une envolée de 60 % par rapport à l'an passé. Cette robustesse constante des ventes de détail, contrastant avec les accès de faiblesse de la production industrielle, reflète le douloureux "rééquilibrage" du modèle économique chinois, que Pékin tente de piloter. L'idée est de doper la consommation intérieure, les services, les industries de nouvelles technologies et exportations à haute valeur ajoutée, au détriment de l'industrie lourde et des exportations – moteurs traditionnels de croissance en sévère essoufflement. Mais la conjoncture chinoise reste dans l'ensemble très fragile, de l'avis des experts, dont beaucoup misent sur un net ralentissement économique en 2016. La croissance du géant asiatique a ralenti à 6,9 % au troisième trimestre, et devrait enregistrer sur l'année sa plus faible performance depuis un quart de siècle. Pour la première fois cependant, les services représentaient plus de la moitié du PIB chinois sur les trois premiers trimestres de 2015.

AFP

Mardi 15 Décembre 2015



Lu 142 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse