Enquête approfondie de la Commission sur le rachat de Faiveley par Wabtec


La Commission européenne a annoncé l'ouverture d'une enquête approfondie sur le projet de rachat de français Faiveley Transport par Wabtec Corporation, redoutant des effets néfastes sur la concurrence.


La Commission européenne redoute une "réduction de la concurrence sur un marché déjà concentré" © Faiveley Transport
La Commission européenne redoute une "réduction de la concurrence sur un marché déjà concentré" © Faiveley Transport
Le rachat de l'équipementier ferroviaire Faiveley Transport par l'américain Wabtec Corporation va faire l'objet d'une enquête par la Commission européenne. Cette dernière "craint que l’opération envisagée ne réduise la concurrence dans le secteur des systèmes et sous-systèmes d’équipements ferroviaires dans l’Espace économique européen", précise l'exécutif européen. La Commission souligne disposer désormais de 90 jours ouvrables, jusqu’au 20 septembre, pour arrêter une décision.

Diminution de l’innovation ?

Les deux groupes avaient annoncé en juillet 2015 être entrés en négociations exclusives et, en octobre 2015, avoir signé un accord définitif en vue de l'acquisition par Wabtec de l'ensemble du capital du groupe français pour environ 1,7 milliard d'euros. Le rachat, s'il est mené à bien, donnera naissance à "l'un des leaders mondiaux des équipements ferroviaires", selon les deux groupes, avec un chiffre d'affaires total d'environ 4 milliards d'euros.
Mais "la Commission doit s'assurer que le rachat de Faiveley par Wabtec ne restreint pas l'exercice d'une concurrence effective et ne conduit pas à une diminution de l’innovation sur ce marché axé sur la technologie, ou à des augmentations de prix pour les fabricants, les compagnies ferroviaires et, en fin de compte, pour les passagers", estime la commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager.
Les deux entreprises, dont le projet avait été notifié officiellement à la Commission européenne le 4 avril, sont présentes dans le monde entier, et l'américaine Wabtec possède déjà plusieurs filiales en Europe comme Poli, MZT, Brecknell Willis et Stemmann-Technik.
L’enquête initiale de la Commission, ajoute celle-ci, a montré que la concentration projetée réduirait encore davantage la concurrence sur "un marché déjà concentré" en éliminant de fait un acteur important. "Wabtec et Faiveley font partie, avec l'entreprise allemande Knorr-Bremse, des plus grands fabricants au monde de systèmes et sous-systèmes de matériel ferroviaire, comme les freins, les portes et les systèmes de climatisation des trains", est-il précisé. La Commission ajoute qu'il lui reste maintenant à déterminer si ses craintes initiales en terme d'entrave à la concurrence sont fondées.
Le 2 mai, Faiveley Transport avait dit s'attendre à cette enquête approfondie visant selon lui "certains segments de produits qui pourraient être affectés par le rapprochement". La finalisation de la transaction n'est donc pas attendue avant le quatrième trimestre, avait précisé la société française.

AFP

Vendredi 13 Mai 2016



Lu 225 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse