Enquête sur des manipulations du prix dans l'aluminium



© China Aluminium Network
© China Aluminium Network
L'agence fédérale américaine CFTC, qui a autorité sur les contrats de matières premières, a lancé une enquête pour déterminer si des banques, notamment Goldman Sachs, ont agi pour manipuler les prix du stockage d'aluminium, écrivait lundi 12 août le "Wall Street Journal". Selon le quotidien financier, qui cite des sources proches du dossier, des enquêteurs de la CFTC ont écrit aux grandes banques responsables du stockage d'aluminium, dont Goldman Sachs, pour demander des documents liés à leurs opérations dans les matières premières remontant jusqu'à janvier 2010.
Plusieurs poursuites, en nom collectif ou individuelles, ont été lancées par des groupes utilisateurs d'aluminium contre plusieurs banques la semaine dernière, dont Goldman Sachs et JPMorgan Chase ou encore la firme de matières premières Glencore ainsi que contre la plate-forme boursière London Metal Exchange (LME). Elles sont accusées d'entente illégale pour faire monter les prix du stockage d'aluminium en orchestrant notamment des retards faramineux pour recevoir des livraisons depuis les entrepôts. Un porte-parole de JPMorgan Chase a rappelé qu'il n'y a "pas d'attente" dans les entrepôts d'aluminium de la banque, qui "étudie ses options stratégiques, y compris celle d'une vente, pour ses activités physiques liées aux matières premières".
Face à la recrudescence de dysfonctionnements et d'accusations de fraudes, la Réserve fédérale américaine se penche sur les actifs physiques de matières premières détenus par de très nombreuses banques et pourrait revenir sur l'autorisation qu'elle leur a donnée en 2003 de mener de telles activités en marge de leurs négoces de dérivés et courtage de matières premières. Même le Congrès américain se penche sur la question : fin juillet, une commission avait tenu une audition intitulée : "Les banques devraient-elle détenir des centrales électriques, entrepôts et raffineries" et autres oléoducs ?
Trois d'entre elles ont pris une place particulièrement proéminente sur ces marchés, profitant du boom des matières premières depuis dix ans, de la dérégulation bancaire et de la crise financière qui leur a permis de récupérer des actifs à bon compte : Goldman Sachs, Morgan Stanley, et JPMorgan Chase génèrent chaque année plusieurs milliards de dollars de revenus dans les hydrocarbures, le charbon, l'électricité ou les métaux.

AFP

Mercredi 14 Août 2013



Lu 93 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse