Équipement cargo à la pointe à l'Euroairport Bâle-Mulhouse


L’aéroport franco-suisse de Bâle-Mulhouse a inauguré mardi 25 novembre son terminal fret cargo à température contrôlée.


© Christian Robischon
© Christian Robischon
«Des prestations uniques à ma connaissance en France». Farid Yahiaoui, directeur des régions de WFS, ne tarit pas d’éloges sur le nouveau terminal cargo de l’Euroairport. Inaugurée mardi 25 novembre, l’installation de 21.000 m2 se distingue par son caractère binational : ses sept cellules se répartissent, entre le secteur «suisse» de l’aéroport où s’applique le droit helvétique pour cinq d'entre elles, et le secteur français pour les deux autres. Ce qui doit faciliter les opérations de douane.
Par ailleurs, l’ensemble fonctionne en température contrôlée de 15 à 25 °C, afin de satisfaire les exigences de la chaîne du froid de l’industrie pharmaceutique. Compte tenu de ses entreprises de stature internationale dans la région de Bâle, la pharmacie-chimie-parapharmacie formera l’activité très majoritaire. «Mais ceci n’exclut nullement l’ouverture vers d’autres secteurs», souligne Farid Yahiaoui. WFS a ainsi identifié l’automobile ou encore l’agroalimentaire comme des vecteurs de développement.

"40 millions d’euros d’investissements"


La société d’assistance aéroportuaire, qui va reprendre les activités sur place d’Air France Cargo, est l’un des sept prestataires à s’installer dans le terminal dès janvier. Ces entreprises (Swissport, Cargologic, Planzer, Air Cargo Services, DHL, ACL et WFS) se sont engagées dès le début des travaux à louer des surfaces pour cinq ans au moins, ce qui a conforté l’Euroairport dans sa décision d’investir 40 millions d’euros pour le projet. Autre atout souligné par Jean-Claude Chuat, porte-parole des locataires suisses : «le circuit très court entre les entrepôts et le tarmac. Pour la Suisse, c’est bien ici le terminal cargo du futur».

Trois nouvelles lignes

«Les premières installations remplissent déjà les surfaces à 85 %», se félicite Jürg Rämi, directeur de l’Euroairport. À l’exception de Planzer, tous les premiers locataires exerçaient déjà une activité fret à l’Euroairport. «Mais ils le faisaient dans une halle vétuste que nous allons rénover pour l’express fin 2015. Ils augmenteront leur surface dans le nouveau terminal et vont se développer», souligne Jürg Rämi. Le directeur table sur la création de 200 à 300 emplois en deux ou trois ans grâce au terminal et à ses effets induits. Aujourd’hui, le fret emploie 900 salariés à Bâle-Mulhouse.
L’infrastructure va de pair avec une stratégie de développement qui vise à faire passer de 19 à 50 % la part de Bâle-Mulhouse sur le marché du fret aérien de la région transfrontalière du Rhin supérieur (Suisse du Nord-Ouest, Alsace, Pays de Bade en Allemagne), d’ici 2020.
En 2014, l’aéroport prévoit un total fret avionné et camionné de 98.000 tonnes. Le cargo se limite à 4.350 tonnes sur les dix premiers mois, mais il va rapidement décoller : s’ajoutant à Korean Airlines, trois vols hebdomadaires ont débuté en septembre et octobre vers Moscou avec le russe AirBridge Cargo, Dubaï avec Emirates SkyCargo et l’Amérique du Sud (Sao Paulo, Buenos Aires et Santiago du Chili) avec Lan Cargo du groupe Latam Airlines.

Christian Robischon

Mercredi 26 Novembre 2014



Lu 596 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse