Espagne : lourdes amendes pour Renfe et Deutsche Bahn


L'autorité espagnole de la concurrence a infligé une amende totale de 75,6 millions d'euros aux compagnies ferroviaires espagnole Renfe et allemande Deutsche Bahn pour pratiques anti-concurrentielles dans le secteur du transport de fret.


Renfe s'est rendu coupable "d'abus de position dominante" © Renfe
Renfe s'est rendu coupable "d'abus de position dominante" © Renfe
Renfe et Deutsche Bahn (DB) ont écopé d'une amende de 75,6 millions d'euros par l'autorité espagnole de la concurrence pour pratiques anti-concurrentielles dans le secteur du transport ferroviaire de fret.
Selon la Commission espagnole des marchés et de la concurrence (CNMC), Renfe et DB avaient mis au point un système d'alliance entre leurs filiales "qui leur permettait de se positionner comme clientes et fournisseurs privilégiées les unes des autres", alors qu'elles auraient dû en théorie être en concurrence.
"Ces pratiques ont affecté le commerce entre plusieurs pays de l'Union européenne et limité la pression concurrentielle que pouvaient exercer les opérateurs internationaux sur le marché espagnol de transports de marchandises par voie ferroviaire", résume la CNMC.
Renfe et DB détiennent ensemble 80 % du transport de marchandises par le rail en Espagne, et cette proportion monte à 100 % pour le transport de produits venant de l'automobile et de la sidérurgie, selon l'autorité de la concurrence. Deutsche Bahn est le leader du fret ferroviaire en Europe.

"Renfe et DB détiennent 80 % du fret ferroviaire en Espagne"


Dans le détail, Renfe et ses filiales fret écopent d'une amende de 65 millions d'euros, tandis que DB et ses filiales devront payer 10,5 millions d'euros, selon la Commission espagnole des marchés et de la concurrence. Pour la CNMC, Renfe s'est rendu coupable "d'abus de position dominante", avec pour conséquence une "discrimination commerciale" envers les compagnies ferroviaires privées.

Sanction "disproportionnée, injuste et inutile"

Renfe et le ministère espagnol de l'Équipement ont annoncé qu'ils allaient faire appel devant la justice, dénonçant une sanction "disproportionnée (...) injuste et inutile". Renfe souligne que les pratiques incriminées remontent à 2008 et promet qu'elles "ont été corrigées depuis".

AFP

Mardi 7 Mars 2017



Lu 493 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse