Esso met en garde contre des "restructurations majeures" en Europe


La crise de l'industrie pétrochimique européenne va se traduire par des "restructurations majeures", a prévenu jeudi 27 mars le patron d'Esso, qui prévoit par ailleurs d'aboutir "rapidement" à la cession de certaines des stations-services de cette filiale française du géant pétrolier américain ExxonMobil.


Raffinerie ExxonMobil à Rotterdam © ExxonMobil
Raffinerie ExxonMobil à Rotterdam © ExxonMobil
Esso met en garde contre des "restructurations majeures" dans le raffinage en Europe. "Notre industrie pétrochimique est en grave danger. On s'attend à des restructurations majeures", a prévenu le PDG d'Esso SAF, Francis Duseux. Les raffineries européennes souffrent d'une demande de carburants en baisse, d'une compétitivité érodée et d'une concurrence internationale accrue, provenant des États-Unis, d'Asie et du Moyen-Orient, a-t-il expliqué. Conséquence, les marges de raffinage se sont effondrées l'an dernier à 18 euros la tonne. "Les trois premiers mois de l'année 2014 ne sont pas encourageants, c'est encore pire", a dit Francis Duseux.

"Fos-sur-Mer reste un petit bijou extrêmement flexible"


Selon lui, "on peut s'attendre à une restructuration en Italie", où les capacités de raffinage dépassent largement les besoins. Quant aux installations d'Esso à Fos-sur-Mer, une des deux raffineries du groupe en France, "on y a dépensé beaucoup de temps et d'argent, on compte bien y rester un moment", a-t-il précisé. "Fos-sur-Mer reste un petit bijou extrêmement flexible qui peut distiller des bruts pas chers".
Le dirigeant a en revanche réclamé une fiscalité plus avantageuse en France, qu'il juge actuellement pénalisante pour l'activité économique. "Quand un grand groupe international a le choix d'investir en Europe, il va forcément regarder les taux d'imposition et de prélèvement et fait un calcul de cash flow (flux de trésorerie, NDLR) qu'il en attend. Je peux vous dire que quand on fait ce calcul-là, il ne faut pas investir en France", a-t-il dit. "La France n'est absolument pas attractive !", a-t-il déploré.

Dans le rouge en 2013

Plombé par la mauvaise performance du raffinage, Esso est tombé dans le rouge en 2013 avec une perte de 123 millions d'euros et a renoncé à verser un dividende pour l'exercice écoulé. Par ailleurs, Esso compte poursuivre sa stratégie de cession de stations-service à des revendeurs indépendants, après la vente l'an dernier de 44 d'entre elles à l'israélien Delek, a indiqué Francis Duseux. "Le concept de revendre la marque, il est là, il ne change pas", a-t-il dit. "On est fortement engagé dans ce processus et on va déboucher assez rapidement". Ces stations-services continueront de s'approvisionner auprès d'Esso et d'opérer sous sa marque, qui compte au total environ 700 points de vente.

AFP

Vendredi 28 Mars 2014



Lu 332 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse