Et si la LGV POCL passait par Roanne ?


Parmi les quatre tracés élaborés dans le cadre du projet de liaison à grande vitesse Paris-Orléans-Clermont-Lyon, l’un d’entre eux passerait par Roanne, ville enclavée, dont les élus mènent un fort lobbying pour faire pencher le choix en leur faveur. Le débat public a révélé une unanimité pour la variante passant par Roanne. La décision de RFF interviendra fin juin.


© RFF/Giraud Philippe
© RFF/Giraud Philippe
Le TGV Paris-Lyon va friser la saturation. La nouvelle ligne Paris-Orléans-Clermont-Lyon (POCL) devrait voir le jour à l’horizon 2025 et chacun des territoires concernés affûte ses arguments. "Notre territoire est prêt à accueillir le TGV", lance Laure Deroche, maire de Roanne. Soutenue par ses homologues de Lyon et Saint-Étienne, elle voudrait fédérer les démarches pour faire avancer plus vite le dossier, afin que RFF puisse valider l’opportunité de ce grand projet. "Nous avons 7 à 8 hectares d’espaces fonciers autour de la gare qui peuvent être portés à 15 hectares", ajoute-t-elle désireuse de voir utiliser la gare actuelle du centre de Roanne. Cette dernière, moyennant l’électrification de la ligne entre Roanne et Saint-Étienne, offrirait la possibilité de placer Saint-Étienne à 2 h 15 de Paris avec une régularité améliorée et l’allègement du trafic entre Lyon et Saint-Étienne.
Pour Rhône-Alpes, la LGV POCL représente l’occasion d’une ouverture vers l’ouest, tout en confortant ou créant une liaison performante vers Paris. "Il est important de se rapprocher de Clermont-Ferrand qui ne sera plus qu’à 1 h 25 de la gare de la Part-Dieu", précise le maire de Lyon, Gérard Collomb, qui évoque le réaménagement en souterrain de la gare de la Part-Dieu, gare européenne majeure.
La LGV POCL constitue une opportunité historique pour le Roannais et la Loire en termes d’image, de développement économique et d’emploi. Elle ouvre un espace inter-métropolitain entre Lyon et Clermont-Ferrand.
L’agglomération roannaise fait partie de la Région urbaine de Lyon. Grand Roanne Agglomération a récemment créé l’association "Roanne ConnecTGV", pour rassembler les supporters du projet, garder intacte la mobilisation, maintenir la pression…

Annick Béroud

Mercredi 13 Juin 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse