Eurasia : premier tunnel routier sous le Bosphore



Le tunnel routier Eurasia permet de relier en quelques minutes les rives européenne et asiatique d'Istanbul © Asrup
Le tunnel routier Eurasia permet de relier en quelques minutes les rives européenne et asiatique d'Istanbul © Asrup
Au volant d'une voiture, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a inauguré samedi 8 octobre le premier tunnel routier, de plus de 5 km de long, construit sous le détroit du Bosphore, pour relier les rives européenne et asiatique. Ce nouvel axe routier, dont la construction a démarré en février 2011 et qui permet de relier en quelques minutes seulement les deux rives d'Istanbul, "sera ouverte au public le 20 décembre", a annoncé le président turc. Plus tôt, Recep Tayyip Erdogan, accompagné du Premier ministre, Binali Yildirim, et du ministre des Transports, Ahmet Arslan, a traversé le tunnel Eurasia, de la rive asiatique vers la rive européenne puis inversement, en conduisant lui-même une voiture noire. "Depuis le 29 octobre 2013, et le lancement du Marmaray (tunnel ferroviaire dont une partie circule sous le Bosphore), 156 millions de personnes sont passées de la rive asiatique à la rive européenne" et vice versa, s'est réjoui Recep Tayyip Erdogan. "Tout cela était un rêve, devenu réalité", a-t-il ajouté. Baptisé le "chantier du siècle", le Marmaray, un tunnel de 14 km dont une portion immergée de 1.400 m, était le premier projet gigantesque lancé par le président turc et ancien maire de la ville d'Istanbul. Depuis, les réalisations se sont multipliées dans la métropole d'Istanbul pour permettre de faciliter l'existence de millions de Stambouliotes qui traversent chaque jour tant bien que mal d'une rive à l'autre de la ville, qui compte pas moins de 18 millions d'habitants.
En août le président turc avait inauguré à Istanbul un troisième pont - Yavuz Sultan Selim -, un ouvrage à l'architecture élégante édifié en un temps record. Avec ces réalisations, "nous avons considérablement réduit le trafic en ville", s'est réjoui le Premier ministre, notant cependant que "ces projets ne peuvent suffire à la ville aux sept collines qu'est Istanbul". Ainsi, le troisième aéroport d'Istanbul doit être livré début 2018. Avec ses six pistes, il devrait accueillir, dans un premier temps, jusqu'à 90 millions de voyageurs par an, et en attirer jusqu'à 150 millions à terme, dépassant ainsi l'aéroport Charles-de-Gaulle de Paris et celui d'Heathrow, à Londres.

AFP

Lundi 10 Octobre 2016



Lu 164 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse