Europorte tire les résultats d'Eurotunnel vers le haut


Eurotunnel a franchi pour la première fois en 2013 le cap du milliard d'euros de chiffre d'affaires, majoritairement grâce à la croissance de l'opérateur de fret ferroviaire Europorte.


Le fret a entraîné le groupe en 2013 Eurotunnel © Europorte
Le fret a entraîné le groupe en 2013 Eurotunnel © Europorte

Eurotunnel a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires total de 1,09 milliard d'euros, en hausse de 10 % sur un an. C'est la première fois que le groupe dépasse ainsi le milliard. En données corrigées des variations de changes, la progression de l'activité a atteint 12 %.
Cette progression est principalement due à la croissance de son opérateur de fret ferroviaire Europorte (+ 13,8 %), ainsi qu'à celle du trafic de trains à grande vitesse et de trains de fret dans le tunnel sous la Manche (+ 1,3 %). Eurotunnel a précisé que le nombre de trains de marchandises avait été en hausse de 10 %, et qu'Eurostar, qui fait circuler les trains à grande vitesse sous le tunnel, avait dépassé, pour la première fois de son histoire, le seuil des 10 millions de passagers.

Année pleine pour MyFerryLink

"Le lancement annoncé par Eurostar de nouvelles dessertes, soit Londres-Lyon-Marseille en 2015 et Londres-Amsterdam en 2017, sont de bon augure pour la croissance de ce trafic dans le Tunnel", anticipe Eurotunnel. En revanche, les navettes qui transportent camions, voitures, autocars et passagers de part et d'autre de la Manche ont connu une très légère baisse de leur activité (- 0,2 %). Eurotunnel, qui fêtera ses 20 ans en 2014, a indiqué que sa part de marché dans le transport transmanche de camions était de 38,6 %. Ce marché a connu une nouvelle année de reprise (estimée à + 4,7 %) mais est resté néanmoins inférieur de 5 % au niveau de 2007.
Par ailleurs, l'activité de l'armateur MyFerryLink, qui a connu en 2013 sa première année pleine (l'activité avait démarré le 20 août 2012), a vu son chiffre d'affaires passer de 7 millions d'euros en 2012 à 74 millions en 2013. Eurotunnel avait racheté en juillet 2012 trois des navires de la compagnie SeaFrance, après sa liquidation, et les loue à la Scop MyFerryLink.


AFP

Mercredi 22 Janvier 2014



Lu 187 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse