Eurostar optimiste, après un trafic stable en 2015


La compagnie ferroviaire transmanche Eurostar a fait état mardi 15 mars d'un recul de 5 % de ses ventes l'an dernier, lié à des effets de changes défavorables et à une stabilité de son trafic, du fait notamment des attentats en France, mais se montre optimiste pour 2016.


© Siemens
© Siemens
La compagnie Eurostar, qui relie à grande vitesse le continent au Royaume-Uni, a enregistré un trafic stable à 10,4 millions de voyageurs en 2015. Mais après une année marquée par les attentats en France, qui ont pesé sur la fréquentation touristique, la compagnie dit avoir mesuré un rebond depuis le début de l'année. "Alors que l'entreprise a connu une brusque baisse du nombre de passagers suite aux attentats terroristes survenus à Paris en novembre dernier, l'activité a repris au cours des deux premiers mois de 2016 et les réservations pour l'été sont encourageantes", fait-elle valoir.

Le chiffre d'affaires recule de 5 %

Le chiffre d'affaires, quant à lui, a reculé de 5 % à 821 millions de livres, mais ressort stable à taux de changes constants. En outre, le résultat opérationnel est tombé à 34 millions de livres contre 55 millions un an plus tôt, "baisse qui s'explique par des mouvements de devises et les coûts liés aux perturbations rencontrées en 2015", rapporte l'entreprise ferroviaire.
"Après une fin d'année 2015 complexe, le marché remonte et les prévisions estivales sont excellentes. Avec nos trains nouvelle génération et des tarifs très compétitifs sur une large gamme de destinations, nous sommes convaincus que cette tendance va s'accélérer au cours des prochains mois", a fait valoir le directeur général, Nicolas Petrovic. L'entreprise mise notamment sur les nouveaux trains e320 du constructeur allemand Siemens, récemment mis en service sur l'axe Paris-Londres, qui lui permettent d'augmenter de 20 % sa capacité et de proposer un confort et des services accrus aux passagers, pour conforter ce rebond.
La SNCF possède 55 % du capital d'Eurostar, la Caisse de dépôt et placement du Québec détenant 30 % et la société Hermès 10 % depuis le désengagement de l'État britannique l'an passé.

AFP

Mardi 15 Mars 2016



Lu 337 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse