Eurotunnel : les conducteurs "hantés" par les décès de migrants


Les conducteurs CGT d'Eurotunnel ont lancé un appel à l'aide dans une lettre ouverte transmise jeudi 1er octobre, affirmant ne plus pouvoir "exercer leur métier dans de telles conditions de stress", alors que treize migrants sont morts aux abords du tunnel en tentant de rallier l'Angleterre depuis fin juin.


© Eurotunnel
© Eurotunnel
"Nous, conducteurs, ne voulons mais surtout ne pouvons continuer à exercer notre métier dans de telles conditions de stress, d'angoisse et de peur au ventre. Le cœur n'y est plus", écrivent les conducteurs CGT de navettes Eurotunnel assurant la liaison entre Coquelles et l'Angleterre, dans cette lettre. "Aujourd'hui, nous avons peur. Peur de commencer, peur de finir, peur de conduire, peur du devant, peur de percuter, d'écraser, d'électrocuter, de réduire en bouillie un pauvre hère, un déshérité, un maudit de la vie, un damné de la Terre", témoignent les cheminots CGT. Le dernier décès en date est survenu dans la nuit du 29 au 30 septembre, au cours de laquelle un migrant a été percuté par un train de fret, portant le nombre de morts tentant de rallier l'Angleterre depuis Calais à treize depuis le 26 juin. Le 24 septembre, un migrant mineur avait été tué dans les mêmes circonstances. Le 18, un autre avait été tué par électrocution. "Combien de blessés encore ? Combien de morts ?", s'interrogent-ils. "Allons-nous devoir nous accommoder sur le long terme de cette comptabilité morbide ? Jusque quand encore serons-nous hantés, durant notre activité mais aussi pendant nos repos, par ces images et ces situations surréalistes ?" Les conducteurs déplorent en outre l'effet de la sécurisation des abords du tunnel sur le paysage : "Là des barbelés, là des policiers, là des gens en armes, là des chiens mais plus d'arbres, plus aucun arbre. Un tableau de guerre", écrivent-ils. "Pour la énième fois, avec cette force et cette énergie du désespoir qui nous aident à nous maintenir à notre poste tant bien que mal, nous interpellons les pouvoirs publics, les acteurs locaux, les décideurs de tous bords et toutes les bonnes volontés à nous venir en aide le plus rapidement possible", concluent-ils.
Un porte-parole de leur employeur, Eurotunnel, a indiqué "comprendre l'émotion décrite". "Le fait que la lettre s'adresse aux pouvoirs publics et non à la direction témoigne de la qualité du dialogue social entretenu tous les jours" au sein du groupe, a-t-il déclaré.

AFP

Vendredi 2 Octobre 2015



Lu 226 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse