Évolution contrastée des tarifs dans les transports


Sur le front des prix, la fin du premier semestre 2012 se caractérise par un fléchissement dans la plupart des modes de transport et les activités logistiques, manutention portuaire comprise. Seuls les tarifs dans l'aérien résistent tandis que, dans le maritime, l'embellie du deuxième trimestre n'efface pas les chutes des mois précédents.


© GPMM
© GPMM
À l'exception du transport maritime malgré un léger redressement au deuxième trimestre, les prix des transports de fret, de manutention et d'entreposage ont progressé au cours des douze derniers mois.
Selon le Commissariat général au développement durable (CGDD), le mode le plus dynamique demeure l'aérien dont les tarifs s'apprécient de 4,6 %. Par grandes régions desservies, les situations sont toutefois contrastées, la croissance constatée provenant pour l'essentiel de l'augmentation des prix avec le Moyen-Orient (+ 14,1 %) et la zone Asie-Pacifique (+ 11,8 %).

Le fluvial progresse de 4,2 %

Au coude à coude, le transport fluvial affiche une progression de ses tarifs de 4,2 %. Ils profitent de ceux pratiqués sur les trafics domestiques (+ 9,5 %) qui compensent le recul observé sur les flux internationaux (- 0,4 %). À noter cependant, un net fléchissement au plan national au deuxième trimestre 2012.
Dans l'ordre, le transport routier arrive en troisième position avec une croissance de ses prix sur un an de l'ordre de 2 %, grâce aux trafics interurbains. Là aussi, on note un ralentissement sensible à partir du deuxième trimestre 2012. De leurs côtés, les prix pratiqués dans la messagerie et l'express ainsi que dans l'entreposage sont stables.

"Les prix de la manutention portuaire progressent de 1 % sur un an"


Regroupant le transport de vrac et les services ferries, le maritime enregistre des évolutions opposées. Après une chute sensible de ses taux de fret, d'avril à juin, le CGDD relève un léger rebond (+ 1,8 %). Ce dernier demeure néanmoins insuffisant pour rattraper le retard des trimestres précédents et les prix sur ce mode accusent toujours une baisse de 6,8 % en glissement annuel. S'agissant enfin de la manutention, le relevé du commissariat distingue les activités portuaires et non portuaires qui évoluent à des rythmes différents. Sur le premier segment, les tarifs augmentent sur un an de 1 % et de seulement 0,3 % sur le second.

Érick Demangeon

Mercredi 24 Octobre 2012



Lu 382 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse